Vidéos A la une
Dernièrement, le Premier ministre Manuel Valls a évoqué la possible prolongation de l'état d'urgence au-delà des trois mois autorisés par le Parlement. Après les attentats du 13 novembre, il fallait des mesures fortes. Selon Hervé Gattegno, la priorité du pouvoir actuellement devrait être le rétablissement de la sécurité pour restaurer les libertés et les droits ordinaires. Par ailleurs, il estime que les moyens juridiques qui sont mis de côté pendant cette période de tension n'ont pas conduit à faire reculer le terrorisme. - Bourdin Direct, du 2 décembre 2015, sur RMC.
Publicité