Vidéos A la une
Hervé Gattegno a donné son point de vue sur la décision des "frondeurs" du PS de vouloir s'abstenir lors du vote de confiance demandé par Manuel Valls à l'Assemblée nationale, qui aura lieu dans une semaine. Selon lui, cette abstention n'est pas illégitime, un député a le droit de ne pas avoir d'avis sur un texte de loi, et l'on on ne peut pas toujours dire oui ou non. Mais en s'abstenant, les frondeurs ne s'opposent pas à la politique du gouvernement, donc ils la laissent faire. C'est soit de l'incohérence soit de l'inconséquence. Et cela veut dire que ces "frondeurs" sont des phraseurs.
Publicité