La revue 60 millions de consommateurs a publié un guide afin de tout savoir sur les différentes garanties qui sont prévues pour les appareils en panne. Explications.

Pour la garantie commerciale

La revue 60 millions de consommateurs rappelle qu’il faut conserver la facture de l’appareil ainsi que le ticket de caisse pour faire valoir la garantie commerciale auprès des distributeurs. Généralement, les garanties qu’ils proposent sont d’une durée d’un à deux ans.

Les extensions de garantie

Sachez qu’une extension à deux ans (au lieu de 6 mois) de la durée de présomption de conformité est entrée en vigueur le 18 mars 2016, rappelle Que Choisir. Il s’agit d’une garantie légale. Pourtant, de nombreux distributeurs choisissent de ne pas informer leurs clients sur cette extension de garantie et préfèrent au lieu de cela leur proposer des garanties commerciales payantes. Attention donc à ne pas se faire avoir sur ce point. 

A lire aussi - Extension de garantie : attention aux abus !  

Les garanties légales

Outre l’extension de garantie légale de conformité, on trouve également la garantie concernant les vices cachés. "Pour annuler votre achat, il faut invoquer la garantie des vices cachés, car la garantie de conformité ne permet pas d’obtenir l’annulation au titre d’une première demande, sauf exception", explique la revue.

Publicité
Avec ces différentes garanties énoncées, il est possible de faire face à un vendeur qui refuserait de faire fonctionner l’une d’elles ou souhaiterait vous faire payer en plus. Dans le cas où une solution amiable ne semble pas possible, vous pouvez faire appel à la justice (juge de proximité, tribunal d’instance ou grande instance).

En vidéo sur le même thème - Electroménager : attention aux garanties inutiles 

Publicité