L'usurpation d'identité est un préjudice pour ceux qui en sont victimes. Heureusement, des précautions simples permettent d'en limiter les risques.

C'est quoi une usurpation d'identité ?

Usurper votre identité, c'est voler des informations permettant de vous identifier comme vos nom et prénom, vos adresses électronique et postale, vos coordonnées bancaires ou codes d'accès à vos différents comptes bancaires, mais aussi des photographies....

 

Cela permet au voleur d'accomplir des délits en se faisant passer pour vous, comme contracter un crédit, payer des biens ou des services, retirer de l'argent au guichet d'une banque avec une fausse carte d'identité en votre nom, et même se marier ou demander les prestations sociales à votre place.

Publicité
Comment l'apprend-on : les victimes se retrouvent bien souvent avec des retraits d'argent injustifiés, des cartes bancaires bloquées, des factures ou des courriers précisant qu'ils ont contracté un crédit.Sachez-le : avec chaque année plus de 213 000 personnes touchées,  vous avez plus de chance d'être victime d'une usurpation d'identité que d'un cambriolage ou d'un vol de voiture !

Publicité