Ce n’est pas une mauvaise blague mais bien un rattrapage dont doit s’acquitter une retraitée de 70 ans vivant dans une commune normande. Explications.  

C’est une facture à laquelle elle ne s’attendait pas du tout. L’Eveil Normand rapporte dans ses colonnes l’histoire de Renée Cadiou, une retraitée âgée de 70 ans qui a reçu une facture d’électricité exorbitante de 7759 euros. Mais comment cela est-il possible ?

La septuagénaire, qui a d’abord cru à une mauvaise blague, a pourtant vu cette facture confirmée par EDF. Son dernier relevé, d’août 2015 à janvier 2016, indique en effet une consommation d’électricité passant de 8920 kWh à 44 040 kWh.

Des chiffres surprenants pour une maison de 85 m2

L’entreprise française lui explique qu’elle a réactualisé son échéancier en se basant sur les nouveaux kilowattheures a priori consommés. Un chiffre pourtant très étonnant pour cette Normande, qui vit dans une maison de 85 mètres carrés. "Je ne suis pas à l'Élysée ! Je vis seule dans une petite maison, pas dans un palais", s’agace-t-elle. 

"À simple titre de comparaison, une personne seule, dans ce type de maison - normande - pas très bien isolée et qui compte seulement quatre chauffages, un réfrigérateur et un congélateur, devrait payer environ 800-900 euros pour 16-18 000 kWh… par an !", explique de son côté le journal.

Publicité
Pour faire la lumière sur ce problème, Renée Cadiou a fait appel au président de l’association Victimes d’EDF, Gilbert Malhaire, qui devrait mettre en place rapidement des actions afin d'aider cette dernière.
Publicité