Retard, vol de bagages, mauvaise qualité du service… Que cela soit dans le train, le bus, le métro, les transports en commun réservent parfois de mauvaises surprises. Eclairage sur vos droits.

© AFP

 1 – Mon train arrive systématiquement avec du retard

La situation : vous prenez le train tous les jours pour vous rendre à votre bureau. Et plusieurs fois par semaine, l'horaire n'est pas respecté.

 

Vos droits : la SNCF indemnise (partiellement) tous les usagers du moment que le train emprunté arrive à destination après l'heure prévue. Cette compensation financière de 25 à 75% (tout dépend du retard : 25% du prix du billet dès 30min jusqu'à 75% dès 3h de retard) du prix du billet ne concerne cependant que les retards de plus de 30min et essentiellement sur les trajets grandes lignes (TGV, Corail intercités...) d'au minimum 100km.

 

Publicité
Attention : seuls les retards liés à des problèmes matériels (problème sur la voie, d'un caténaire...) et d'organisation (problème de signalisation..) sont compensés. Dans ce cas, vous avez le droit à des bons voyage valables un an. Pour en bénéficier, vous devez avoir reçu à votre sortie du train une lettre de régularité, à renvoyer au centre de traitements SNCF (l'adresse est indiquée sur la lettre. Vous avez 45 jours pour la renvoyer. Si vous ne l'avez pas eu à ce moment, mais que vous pensez y avoir droit, exigez-la auprès d'un guichet).

 

En cas de préjudice important du à un retard (rendez-vous d'affaire raté...), il est possible de demander une indemnisation au cas par cas à la SNCF, au médiateur de la compagnie.

Publicité