D’ici à 2021, tous les foyers français seront équipés d’un nouveau compteur électrique, répondant au "petit nom" de Linky. Ce compteur nouvelle génération se veut intelligent, et devrait permettre de réaliser des économies d’énergie. Qu'en-est-il ? Tiendra-t-il ses promesses ? Explications. 

1 - Linky, un compteur intelligent

C'est quoi : Linky est ce que l'on appelle un compteur communiquant. Il peut recevoir et transmettre des informations à ERDF, et cela sans l'intervention d'un technicien.

Un des principaux objectifs : si aujourd'hui, notre facture d'électricité repose sur des estimations avec une consommation relevée par les agents d'ERDF lors de leur passage, elle pourrait bientôt ne faire apparaître que ce que nous consommons réellement.

L'installation : le gouvernement prévoit l'implantation de 3 millions de compteurs d'ici 2016, avant le remplacement de l'intégralité des 35 millions de compteurs actuels d'ici 2021.

Publicité
Est-ce gratuit : la mise en place des boîtiers a été évaluée à près de 5 à 6 milliards d'euros, mais le coût ne sera pas, selon ERDF et le gouvernement, répercuté sur la facture des usagers*. Aucune somme ne sera exigée d'un particulier chez qui un nouveau compteur sera installé.

* Le gestionnaire de réseau compte sur les économies (moins de déplacements de techniciens…) que va lui permettre de réaliser "Linky" pour financer le remplacement des boîtiers.