Changer de forfait, résilier quand l'engagement est encore valide, assurer son nouveau portable, être en litige à cause de factures douteuses... Tout ce qu'il faut savoir pour éviter les mauvaises surprises avec son téléphone mobile.

Téléphone mobile : ne vous laissez plus piéger

1. Attention au problème d'engagement

Vous rêvez du dernier portable à la mode... mais chez un autre opérateur. Le piège : La période d'engagement de 12 ou 24 mois. Si vous n'êtes pas arrivé au terme, rompre votre contrat vous oblige à verser des indemnités, sauf en cas de force majeure : mauvaise couverture réseau, surendettement, chômage...Quoi faire : Regardez votre contrat ou demandez le RIO (relevé d'identité opérateur) pour connaître la date de fin d'engagement et la portabilité du numéro en contactant un serveur vocal (527 pour Orange, 933 pour SFR, 658 pour Bouygues). Sachez-le : Engagé pour 24 mois, vous pouvez vous retirer au 13ème mois. Vous ne paierez que le quart des échéances encore dues*.

* selon la loi Chatel