Ce mardi, le conseil économique et social devait proposer la suppression des dates limites d'utilisation optimales sur certains produits jugés non périssables. Tous les détails avec Planet.fr.

Certains produits seraient encore tout à fait consommables mais une simple date de péremption inciterait les consommateurs à le jeter... C'est ce que déplore Thierry Damien, membre du conseil économique et social, interrogé par Le Parisien, selon qui 20 kg de nourritures sont mis à la poubelle chaque année par chaque Français.

Pas de danger pour la santé du consommateurEt pourtant, cette date de péremption n'est pas toujours signe de produit bon pour les ordures. En effet, certains produits, comme les pâtes, le riz, les biscuits ou le café, ne comportent qu'une "date limite d'utilisation optimale" (DLUO) ne mettant absolument pas en danger la santé des personnes qui les consommeraient après cette fameuse date... Le produit sera juste un peu plus mou, avec moins de goût...

Publicité
Le conseil économique et social envisage donc la suppression des dates limites d'utilisation optimale... même si le ministère en charge de l'agroalimentaire rétorque que ce projet n'est pas à l'étude. Et une telle suppression soulève un autre problème, celui des normes européennes, qui réclament deux types différents de date sur les produits.
Publicité