Banque, téléphonie, supermarché, e-commerce… La Poste a plus d'un tour dans son sac. Que nous réserve l'entreprise de service public pour le futur ? Voici ses révélations.

Faire ses courses à la Poste, c’est pour bientôt ! Comme le révèle le JDD du 20 nombre, le service public est victime de l’effondrement de l’activité de distribution du courrier (11 milliards d’euros de perte par an). La Poste essaie donc de se diversifier et ne recule devant rien pour survivre.

Des forfaits mobiles à succès

La Banque Postale est déjà une référence sur laquelle compte l’entreprise. Elle devrait produire la moitié des bénéfices du groupe d’ici 2015. Depuis juin dernier, l'entreprise compte une autre branche, La Poste Mobile qui fait une entrée remarquée sur le marché de la téléphonie avec ses forfaits aux tarifs très attractifs.

La Poste, le supermarché du futur ?

Mais ce n’est pas tout, La Poste a annoncé au JDD un partenariat avec le groupe Casino. La marque de distribution devrait prochainement avoir des emplacements dans les bureaux. Il sera donc possible de se rendre à la Poste comme on se rendrait dans un supermarché pour y faire des achats !

Un partenariat avec les sites marchands

Le groupe réfléchit également à mettre à profit le quadrillage du territoire français pour effectuer des livraisons à domicile en partenariat avec les sites d’e-commerce. Les facteurs pourraient même mettre à profit leur proximité avec les clients pour vendre des produits issus de l’e-commerce qu’ils livreront une fois la commande effectuée.

La Poste au service des personnes âgées ? 

Publicité
Prenant à cœur son rôle service public, La Poste veut faire dans le social et souhaite se lancer dans l’accompagnement des personnes âgées. Le facteur serait-il donc l’aide à domicile du futur ? Pas si simple pourtant, compte tenu de la réglementation stricte du secteur de la dépendance qui touche au monde médical...  
Publicité