Régler un achat ou un service en "espèces", c'est simple. Mais pas toujours possible. Quelles sont les règles ? 

 

Publicité
 

Je veux payer un commerçant avec un billet de 200€

 
Vos droits : le commerçant est obligé d'accepter les règlements dans la monnaie qui a cours légal, à savoir l'euro, quelle que soit la valeur de la coupure. Il ne peut donc en aucun cas vous montrer une petite affichette en-dessous du comptoir signalant qu'il n'accepte pas tel ou tel billet. 
En revanche : vous êtes tenu de faire l'appoint. Il peut alors vous refuser un « gros » billet, si cela l'oblige à vous rendre la monnaie. D'autant plus, pour une baguette de pain ou un paquet de cigarettes ! 
En pratique : de nombreux commerces n'apprécient pas les grosses coupures (200 et 500€ notamment). Vous pouvez demander à votre banque de vous les échanger contre de petites coupures. 
De la même manière : si vous payez avec 400 pièces de 20 centimes le manteau en solde dont vous rêvez, votre « butin » peut être refusé. Rien n'oblige un commerçant à prendre les pièces au-delà d'une cinquantaine pour un même achat.