Le projet de loi sur la consommation a été présenté au Conseil des ministres. Assurances, achats en ligne... Voici quelques détails sur ce qui pourra changer pour vous.

Pour le ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, et le ministre de la Consommation, Benoît Hamon, le projet de loi sur la consommation va "encourager la compétitivité" et "redonner du pouvoir d'achat aux Français" rapporte le Figaro. C'est en juin qu'il sera proposé au Parlement.

Un des points importants du projet est la liberté de résilier une assurance automobile ou habitation plus facilement. En effet, au bout de 12 mois le client sera autorisé à quitter son assureur comme bon lui semble. Une bonne affaire pour les comparateurs d'assurance qui espèrent voir les clients affluer.

Chez les assureurs, le projet est moins bien accueilli. D'après eux, en facilitant la résignation des contrats d'assurance, l'Etat incite à une hausse des prix. D'après Jean-Boissieu, secrétaire général du Gema, organisation qui fédère les assureurs mutualistes, les offres promotionnelles pour attirer la clientèle, telles que les premiers mois gratuits ou à prix réduits, n'auront plus lieu d'exister. Ce qu'il explique au Figaro c'est qu'en raccourcissant les durées des contrats des clients, les offres promotionnelles habituellement amorties en 5 ou 6 ans, ne le seront plus. Les prix des assureurs ne pourront donc qu'augmenter.

Une plus grande protection des achats en ligne

Les autres changements qui pourraient être apportés grâce à cette loi sont la sanction du non respect du délai de paiement par les entreprises. C'est une protection de plus pour les fournisseurs qui pâtissent souvent de ces problèmes de paiement.

Publicité
De même, une meilleure régulation des achats en ligne est envisagée. Les acheteurs auraient alors 14 jours au lieu de 7 pour annuler un achat.Tout comme les cases ne pourraient plus être précochées lors du paiement en ligne d'un article. Ainsi plus d'incitation à prendre une assurance ou une option supplémentaire lors d'un achat sur internet.






 

Publicité