Selon une information de l'Agence France Presse (AFP), le prix du gaz devrait de nouveau baisser au mois de mars. Une baisse qui s'inscrit dans la lignée de celle février (- 0,5%).

 

C'est une source bien informée et proche du dossier qui a vendu la mèche à l'AFP : pour le deuxième mois consécutif, le tarif du gaz va baisser. Une première baisse de 0,5% avait déjà été constatée en février dernier. Au 1er mars, celle-ci devrait se poursuivre sur une pente comprise entre 0 et 0,5%. Cette très faible baisse fait suite à plus de deux années de hausse consécutive et ininterrompue. Au total, les tarifs ont explosé depuis 2005, avec une progression proche des 80% en sept ans.

La bonne nouvelle, qui devrait intervenir début mars, est la conséquence directe de la nouvelle réglementation sur le prix du gaz. Révisé au mois et non plus au trimestre, comme cela se pratiquait auparavant, le tarif fait désormais la part belle au marché de "spot", c'est-à-dire échangé au comptant. Ce marché permet une évolution tarifaire plus favorable pour le consommateur que le système précédent.

Publicité
Une évolution qui, si elle semble davantage avoir la vitesse de l'escargot que de Pégase, doit surtout permettre de réinstaurer la concorde entre le gouvernement et GDF Suez. Les conflits à répétition entre les deux acteurs de la tarification gazière devraient être désormais évités avec l'automatisation de la nouvelle formule. La procédure pour la modifier étant lourde et contraignante, les deux partis auront tout à gagner à ce qu'il n y ait pas d'eau dans le gaz de leur relation… 
Publicité