C'est une nouvelle qui devrait plaire aux ménages français. Ce matin, Ségolène Royal a affirmé sur BFM TV que la hausse du prix de l'électricité prévue pour le 1er août vient d'être est annulée. Plus de détails.

Illustration

Décidemment, la stratégie du "coup de pouce" se poursuit. Cette fois, c’est sur la facture d’électricité que le gouvernement entend faire un geste. Ce jeudi, Ségolène Royal a affirmé qu’il n’y aurait pas de hausse du prix de l’électricité au 1er août.

Lire aussi : Retraite : un gel des petites pensions pour raisons techniques ?

En août dernier, les prix avaient augmenté de 5% et la même hausse était prévue pour cette année également.

Invitée par Jean-Jacques Bourdin sur le plateau de BFM TV/ RMC, la ministre de l’écologie a ainsi affirmé : "les tarifs n'augmenteront pas en août prochain. J'efface la hausse de 5% des tarifs".

L’Etat s’était engagé sur plusieurs augmentations successives dues "à l’accroissement des charges d’EDF" ainsi que pour financer "le renforcement de la sûreté des réacteurs nucléaires" entre autres. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) réclame depuis une hausse "immédiate" des tarifs selon La Croix.

Publicité
Si c’est une bonne nouvelle pour les ménages, le bras de fer qui oppose l’État et la CRE est loin d’être terminé. Et pour cause, l'État fait tout son possible pour empêcher ou limiter cette hausse des tarifs. 

En vidéo sur le même thème - Taxe d'habitation : comment ça marche ?

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité