Additions salées, dérives de prix sur les étals et les menus, sans parler du prix du café en terrasse... Maintenez votre vigilance pendant l'été.

Ne mettez pas vos droits en vacances

Publicité
Avant de vous régaler, le restaurateur doit obligatoirement afficher à l'extérieur de son établissement, de façon lisible et facilement accessible, les prix détaillés : cartes, menus, boissons et taxes. Il doit également indiquer que le service de 15 % est inclus.La carafe d'eau est gratuite et le restaurateur ne peut vous imposer de boire de l'eau minérale. En France, les prix comprennent le pain, les épices ou ingrédients mis à votre disposition, ce qui n'est pas toujours le cas à l'étranger. Au Portugal, par exemple, le pain est facturé en sus.

La carte des vins peut être distincte du menu, mais elle doit, au minimum, comporter les prix de l'eau minérale, du cidre et de la bière, du café et des cinq qualités les moins chères de vin.