L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a dénoncé la future généralisation en France du nouveau compteur électrique Linky. Selon elle, ce nouveau boîtier alourdira la note d’électricité des ménages. Explications.

Le montant de votre facture d’électricité pourrait bien augmenter prochainement. En effet, d’après une enquête menée par l’UFC-Que Choisir, la généralisation du nouveau compteur électrique "intelligent" Linky devrait faire gonfler votre note. Alors que la généralisation de ces appareils plus précis est prévue de 2016 à 2020, l’association de consommateurs a d’ores et déjà tiré la sonnette d’alarme.

Un surcoût de 308 millions d’euros pour les  sous-abonnésSelon elle, l’achat (30 euros le compteur) et l’installation (120 euros) des 35 millions de nouveaux compteurs dont va se doter le pays d’ici sept ans va coûter près de 5 milliards d’euros. Mais alors que ces frais devraient être pris en charge par EDF, l’association souligne que tous les clients ne disposent pas actuellement d’un contrat adapté à leurs besoins. Ainsi, 37% des ménages français paieraient un abonnement inférieur à ce qu’ils consomment. Une situation rendue possible grâce à une grande tolérance des anciens compteurs dans les dépassements de puissance. Seulement le changement de compteur risque fort de révéler ces cas, ce qui donnera lieu à des réajustements de contrat et donc, à une augmentation du montant de la facture de ces clients. Coût estimé en 2016 par l’UFC-Que Choisir : 366 millions d’euros. Le seul changement d’abonnement devrait, quant à lui, représenter un surcoût de 308 millions d’euros par an. Au total, les sous-abonnés devraient donc avoir à payer la note salée de 674 milions d'euros la première année.

Publicité
"Les économies de consommation ne sont pas distribuées"L’association de consommateurs estime par ailleurs que 18% des ménages paient actuellement une puissance électrique supérieure à leurs besoins, ce qui représente 35 millions d’euros annuels.  Toutefois, et même si le déploiement de Linky entraînera une réduction pour tous ces foyers, ces derniers ne parviendront pas à rentrer dans leurs frais avant plus de 5 ans. "Au lieu d'être répercutées sur l'abonnement, les économies permises par le compteur seront conservées par ERDF. Le compteur n'est donc pas gratuit : les économies de consommation ne sont pas redistribuées au consommateur mais plutôt 'sans surcoût' pour celui-ci", a commenté l’UFC-Que Choisir.

En vidéo sur le même thème : Linky, le compteur électrique intelligent d'ERDF 

 

Publicité