Les prix alimentaires ont baissé de 3,7% en 2014, selon l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO). Parmi eux, les céréales ont connu une chute des tarifs de 12,5%.  

Bonne nouvelle pour les consommateurs. Les prix alimentaires ont une nouvelle fois connu une baisse généralisée au niveau mondial en 2014, a indiqué, jeudi, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), avec un recul de 3,7 % sur l’ensemble de l’année. Les prix avancés par l’organisation se basent sur cinq produits : céréales, viandes, lait, huiles et sucre.

Parmi eux, les céréales ont connu à elles seules une baisse de 12,5% des prix. Les tarifs des produits laitiers ont quant à eux connu une baisse de 2,3 %, leur plus bas niveau depuis 2009. Cette chute s’explique notamment par le ralentissement de la demande russe et chinoise sur les poudres de lait, le beurre et le fromage.

Augmentation de la viande

Le sucre perdait de son côté 4,8%,"en raison de stocks élevés chez le principal producteur, le Brésil", alors que la baisse du prix du pétrole entraîne une moindre demande en éthanol (tiré de la canne à sucre), selon la FAO.

Publicité
Seule la viande a augmenté (+8%) par rapport à l’année dernière. Les tarifs des céréales ont tout de même connu une légère hausse (+0,4%) au mois de décembre, due aux craintes de voir la Russie limiter ses exportations, précise La Tribune

En vidéo sur le même thème : Le pouvoir d’achat ne cesse de reculer 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité