Dans un entretien accordé jeudi au Monde, le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, demande à l’Etat "des augmentations des tarifs". 

Sa demande va-t-elle être entendue ? Le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, a dit jeudi avoir demandé à l’Etat de pouvoir augmenter les tarifs d'électricité acquittés par les consommateurs, dans un entretien accordé au quotidien Le Monde

"L’entreprise n’a pas beaucoup investi ces quinze dernières années, ce qui se traduit par un prix de l’électricité bon marché. Or, le parc nucléaire, dont une bonne partie s’approche des 40 ans, nécessite plus de maintenance et nous devons investir dans les énergies renouvelables. Nous ne pourrons pas financer tous ces investissements si nous ne stabilisons pas notre dette", explique-t-il. 

Face à ce constat, le patron du groupe français demande à l’Etat "des augmentations des tarifs", "régulières" et "dans des proportions acceptables par la collectivité", précise Le Monde. Une réclamation qu'il a déjà adressée au gouvernement. 

"Pas de hausse programmée des tarifs en 2015" 

Mais pas sûr pour autant que ses souhaits soient exaucés de sitôt. "Il n'y a pas de hausse des tarifs programmée pour 2015 (…) Mais il faut que le gouvernement nous donne les moyens d'investir", ajoute-t-il.

Publicité
Après une première hausse de 2,5% des prix de l’électricité en novembre 2014, et une augmentation identique prévue en 2015, le Conseil d’Etat avait refusé début janvier de suspendre la demande des concurrents d’EDF sur une suspension de ces tarifs.

En vidéo sur le même thème : EDF lance son horloge énergétique