Le chèque est-il un moyen de paiement démodé ? C'est ce que laisse supposer un rapport remis au gouvernement qui préconise une diminution significative du nombre de chéquiers. Explications. 

Dans un rapport remis au ministère des Finances mardi, des spécialistes du secteur bancaire ont donné 20 propositions pour, notamment, favoriser et sécuriser les paiements en ligne. 

Mais parmi ces propositions, l'une pourrait bien changer changer nos habitudes de façon significative : la réduction du nombre de chéquiers.

Publicité
La proposition viserait à réduire les chèques émis de 50% d'ici à 2017. D'après les auteurs de cette recommandation : "Les paiements en liquide ou par chèques induisent des coûts de gestion élevés pour les banques et grèvent ainsi leur capacité à investir pour préparer les moyens de paiement d'avenir".

Une bonne nouvelle pour les banques qui se plaignent souvent du coût du chèque, qui contrairement aux virements et paiements par carte bancaire, n'est pas rentable. 

Les consommateurs, eux, risquent d'accueillir la nouvelle tout autrement. 

Et vous ? Pourriez-vous vous passez de votre chéquier ? 

 

 

Publicité