Plusieurs arnaques dites "à la pitié" ont été recensées ces derniers jours sur l’agglomération de Tours, en Indre-et-Loire. La police Tourangelle appelle d’ailleurs les victimes encore muettes à se faire connaître. 

Selon La Nouvelle République, les cas d’arnaque "à la pitié" près de Tours, dans l’Indre-et-Loire, se multiplieraient ces derniers jours. Mercredi, le quotidien régional évoquait le cas d’une famille escroquée sur un parking de Chambray-lès-Tours. Vendredi dernier, une automobiliste a été victime de la même arnaque à Joué-lès-Tours.

La Nouvelle République indique que les deux scénarios sont similaires. Les escrocs ont voulu soutirer de l'argent aux victimes en les attendrissant. Un couple et deux enfants, à bord d’une berline noire immatriculée à l’étranger, sont venus aborder les victimes. Les escrocs ont prétendu ne parler qu’anglais et se sont présentés comme irlandais. Dans la conversation, le couple a indiqué qu'il s'était fait voler ses papiers, ses cartes bancaires et ses espèces. Les escrocs ont également affirmé qu’ils avaient dû dormir dans leur voiture faute d’argent.

120 euros pour la famille, un plein d’essence pour l’automobiliste

La technique s’est avérée payante. En effet, la famille, amadouée, a versé aux escrocs la somme de 120 euros. Vendredi, l’automobiliste a consenti à leur payer "un plein d’essence pour qu’ils puissent aller jusqu’à Calais", a confié cette dernière au site Info.tours.

Publicité
Pour faire preuve de bonne foi, les escrocs ont remis aux victimes une carte avec des coordonnées, en assurant à ces dernières qu’elles seraient remboursées dès que le couple sera rentré en Irlande. D’autres cas d’arnaque "à la pitié" ont été partagés sur les réseaux sociaux pour mettre en garde les internautes. La brigade financière du commissariat de Tours a mis en place un numéro afin d’inviter d'autres victimes à se faire connaître. Il s'agit du : 02 47 33 80 34

Vidéo sur le même thème : Vacances : une dizaine de familles arnaquées à Argelès-sur-mer

mots-clés : Arnaque
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet