Pour la toute première fois, vient d'être mis en place l'indice pizza, permettant d'évaluer les prix entre plusieurs zones géographiques. En France, une pizza Reine coûte en moyenne 10,20 euros... mais les disparités entre les régions sont massives. Tous les détails avec Planet.fr.

C'est la première fois qu'un indice pizza est mis en place et c'est à l'occasion du salon Parizza qui se tiendra du 5 au 6 février. Le cabinet Gira Conseil, spécialisé dans le marché de la consommation alimentaire a donc étudié le prix de la pizza Reine (mozzarella, jambon, champignons), la plus consommée en France, à travers 800 établissements dans tout le pays. Résultat : elle coûte en moyenne 10,20 euros.

Mais ce prix moyen varie beaucoup d'une région à une autre. On constate ainsi une différence de plus de 70% entre celle de Paris à 12,70 et celle de Dieppe à 7,40 euros. Bernard Boutboul, directeur de Gira Conseil, a expliqué à l'AFP : "Nous constatons que la pizza est en moyenne plus chère à Paris ou à Bordeaux (12,70 euros), ainsi qu'à Lyon (12,60 euros). A l'inverse, la moins chère se situe à Dieppe (7,40 euros), Haguenau (7,70 euros) ou Epinal (7,80 euros).

Un quart d'heure de plus dans le Nord-Pas-de-Calais qu'en Alsace pour s'offrir une pizzaIl ajoute également que "ramené au temps de travail nécessaire pour se payer une pizza, l'indice indique un temps moyen de 38 minutes. l'écart se creuse cependant selon les régions. il faut travailler un quart d'heure de plus dans le Nord-Pas-de-Calais qu'en Alsace pour s'offrir une pizza".

Publicité
Ce nouvel indice aura pour but, comme l'indice Big Mac qui évalue les prix de ce sandwich dans tous les Mc Donald du monde, de mesurer la différence des prix "en fonction de la densité des différentes agglomérations" selon Gira Conseil. Et ça n'est pas un hasard si c'est la pizza qui a été choisie puisque celle-ci est très importante dans l'alimentation des Français, deuxièmes consommateurs au monde après les Etats-Unis et avant l'Italie. En 2012, chaque Français a mangé plus de 12 pizzas (821 millions en tout, pour 5,52 milliards d'euros).
Publicité