Les fruits et légumes bio sont vendus 79% plus cher que les produits d’agriculture conventionnelle dans les supermarchés, c’est ce que révèle une étude d'UFC-Que-Choisir. La raison est simple : les enseignes abusent de leurs marges.

Le bio a la cote. Les ventes de produits issus de l’agriculture biologique ont été multipliées par 3,5 (en chiffre d’affaires) en moins de dix ans. Les grandes surfaces profitent aussi du filon et font du biologique un fond de commerce à part entière, à l’instar des magasins bio traditionnels.

Cependant, les fruits et légumes bio se vendent 35 fois moins en supermarché que les produits issus de l’agriculture conventionnelle. La faute au prix ? C’est en tout cas ce que révèle une étude d’UFC-Que-Choisir dévoilée ce mardi. L’association de consommateurs constate qu’en moyenne un panier de fruits et légumes bio se vend 79% plus cher en grande surface que son équivalent en production conventionnelle. Et les marges effectuées par les enseignes ne sont pas en reste. 

En se basant sur un panier de 24 produits représentatifs de la consommation des ménages français et en s’appuyant sur les données du Réseau des nouvelles des marchés (RNM), L'UFC a constaté que les marges brutes de la grande distribution des produits bio étaient deux fois plus élevées (+96%) que celles des produits conventionnels.

Si les "surmarges" peuvent s’expliquer pour les fruits et légumes les plus périssables et sensibles aux manipulations, l’association de consommateurs se montre plus dubitative concernant d'autres produits comme le poireau par exemple sur lequel une marge de 191% est effectuée alors que le produit est réputé résistant en rayon : "En l’absence d’autres justifications et pour des produits dont les modalités de mise en rayon sont identiques, cette différence de tarification pourrait être due à une politique opportuniste sur un marché de niche", indique l’UFC-Que-Choisir.

660 euros par an pour un ménage moyen

D’après l’enquête, le coût annuel pour un ménage moyen (2,3 personnes) qui s’approvisionnerait uniquement en fruits et légumes bio en grande surface s’élèverait à 660 euros. En achetant exclusivement des produits issus de l’agriculture conventionnelle, la facture serait presque réduite de moitié pour le ménage ! En effet, celle-ci s’élèverait à 368 euros, soit 292 euros de moins.

Publicité
Il s’agit néanmoins d’une moyenne. Certains produits comme les choux-fleur bio ne sont facturés que 27% plus cher que leur équivalent non bio. D’autres produits comme les tomates ou les pommes biologiques, pourtant de grande consommation, sont vendues près de deux fois plus cher en supermarché que leur équivalent conventionnel. Si l’on veut consommer du bio, mieux vaut s’approvisionner dans les magasins spécialisés. UFC révèlait en septembre 2016 que ces derniers était en moyenne 25% moins chers que les grandes surfaces.  

 Vidéo sur le même thème : Agriculture bio : Les tomates de toutes les couleurs

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet