Cet été, saurez-vous reconnaître le logo "fait maison" dans les restaurants ou traiteurs que vous fréquenterez. Celui-ci a été mis en place voici un an, et s'affiche désormais sur les plats réalisés à partir de produits frais et bruts. Découvrez ce que ce "fait maison" veut vraiment dire.  

1 - L'objectif d'un tel dispositif

Cela fait un an, depuis le 15 juillet 2014, que la mention "fait maison" trouve progressivement sa place* sur les cartes et étiquettes des restaurateurs de tous bords, que cela soit en restauration traditionnelle ou rapide, chez un traiteur, sur les marchés couverts et de plein air, et jusqu'aux stands à l'occasion d'une foire ou d'une fête.

Le constat : en France, plus de 80% des restaurants pratiqueraient une cuisine d'assemblage, avec des ingrédients industriels prêts à l'emploi (plats sous vide, sauces en brique…).

Publicité
L'objectif : permettre aux consommateurs de distinguer une cuisine d'assemblage d'une cuisine confectionnée sur place à partir de produits bruts, frais et crus. Cela pour mieux les informer et valoriser le savoir-faire des restaurateurs. La mention doit être indiquée de manière visible sur tous les supports d'informations communiqués au client (cartes, menus, sites internet s'il y a…).

Le logo : ressemble à un toit de maison posé sur une casserole. Il peut être attribué plat par plat ou une seule fois pour l'ensemble de la carte.

* la loi a été retravaillée et simplifiée avec des conditions d'application qui se sont durcies depuis avril 2015