Passer à la caisse du supermarché n’a jamais coûté aussi cher. Selon l’Association Famille rurale, le panier moyen des ménages a battu des records en 2012, enregistrant une hausse de 3,5% par rapport à l’année précédente pour atteindre 137,07 euros.

Vous l’aurez sûrement remarqué, la note au supermarché est de plus en plus élevée. L’Association Famille rurale a publié le résultat de son étude sur le panier moyen des consommateurs pour l’année 2012 : celui-ci a atteint 137,07 euros, accusant une hausse de 3,5% depuis 2011. Un record depuis la création en 2006 de cet observatoire. Selon l’association, les prix à la caisse ont sérieusement augmenté depuis mai, mais c’est en novembre que la hausse a été la plus significative, le panier atteignant alors 138,63 euros.

Le hard-discount de plus en plus cherLe panier moyen, qui comprend 35 produits de consommation courante (eau, produits laitiers, jus de fruits, biscuits, confiture…), n’a pas augmenté de manière homogène. Les variations des prix dépendent en effet des gammes de produits sélectionnées, ainsi que des enseignes. Remplir son panier avec des produits de marques revient à 178,18 euros, contre 100,79 euros pour les produits « low cost ». Selon Famille rurale, c’est sur cette gamme de produits dite « premier prix » que l’augmentation enregistrée est la plus importante : +7,71%, contre +2,19% pour les marques nationales.

Publicité
Globalement, les hypermarchés restent plus intéressants que les supermarchés, même si le prix du panier moyen ne comprend pas le coût de l’essence généralement nécessaire pour se rendre dans un hyper, souvent plus excentré. L’association pointe tout de même un paradoxe : si le consommateur ne remplit son panier qu’avec des produits « premier prix », c’est bizarrement dans les enseignes hard-discount que celui-ci sera le plus cher.
Publicité