Evreux, Saint-Quentin, Laon… Autant de villes où il n’est pas donné de consommer de l’eau. Voici le palmarès des communes les plus chères réalisé par 60 Millions de consommateurs. 

6,3% : c’est la hausse moyenne du prix de l’eau en trois ans, selon 60 millions de consommateurs, qui a dévoilé vendredi une enquête sur la hausse des tarifs de l’eau dans les villes françaises. "Dans 85 % des grandes villes françaises, le prix de l’eau a augmenté plus vite que l’inflation. Et, dans une ville sur deux, la hausse est même deux fois supérieure", rapporte la revue.

Et les villes ne sont pas toutes logées à la même enseigne, avec des prix pouvant varier du simple au triple selon la commune. Ainsi, pour les villes d’Evreux, Saint-Quentin et Laon, le mètre cube d’eau coûtait plus de 5 euros au 1er janvier 2014.

Pour expliquer ces augmentations, les villes mettent en avant la hausse de TVA, passée de 5,5 % en 2011 à 10 % en 2014 sur la partie assainissement. Mais d’autres raisons sont également à prendre en compte. "Dans certaines régions, les agences de l’eau ont augmenté les redevances pour lutter contre les pollutions. Mais la décision d’augmenter ou baisser le prix de l’eau relève aussi de choix politiques locaux", précise la revue.

Publicité
Top 10 des villes les plus chères* : 1 - Evreux (27) : 5,17 euros le m3 2 - Saint-Quentin (02) : 5,16 euros le m33 - Laon (02) : 5,06 euros le m34 - Tulle (19) : 4,93 euros le m35 - Privas (07) : 4,81 euros le m36 - Aulnay-sous-Bois (93) : 4,73 euros le m37 - Drancy (93): 4,72 euros le m38 - Colombes (92) : 4,65 euros le m39 - Niort (79) : 4,64 euros le m310 - Asnières-sur-Seine (92) : 4,56 euros le m3

*Prix total du m3 au 1er janvier 2014

Plus de chiffres sur le site de 60 Millions de consommateurs.

En vidéo sur le même thème : Un tarif social de l’eau, c’est possible ?