Le site de petites annonces Le Bon Coin est victime d'une escroquerie importante. De faux clients envoient de faux reçus de paiement et dépossèdent les vendeurs de leurs biens... envoyés ensuite au Ghana. Explications.

C'est la police de Brest qui est tombé sur le pot aux roses... Depuis le Ghana, en Afrique, des escrocs passent commande de produits sur le site de petites annonces Le Bon Coin et envoient ensuite au vendeur un faux reçu de paiement Paypal, garantissant que le virement a bien été opéré.

Le vendeur croit alors que le virement a bien été fait, et envoie le produit commandé vers une adresse située en France. La personne qui reçoit ces colis en France les réexpédie ensuite au Ghana, vers les escrocs.

Une boîte aux lettres à 1 400 euros par moisLa police de Brest a ainsi pu mettre la main sur une jeune femme qui remplissait ce rôle. Selon elle, c'est une agence anglaise qui l'a recrutée sur internet, avec un contrat de travail. En devenant une "boîte aux lettres", elle encaissait 1 400 euros par mois.

Publicité
En remontant cette piste, la police a retrouvé 20 000 euros de produits commandés sur le site Le Bon Coin, prêt à être renvoyés au Ghana. Beaucoup de vendeurs ont pu récupérer leurs produits. Mais cette jeune Brestoise n'est sûrement pas la seule "boîte aux lettres" en France...
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité