La technique marche depuis plusieurs années : il est possible d’envoyer une carte postale sans payer de timbre. Explications. 

C’est une technique redoutable qui dépasse même les services postaux. Alors que, comme l’indique Femme Actuelle, 250 millions de cartes postales sont envoyées chaque année depuis la France - dont 80% pendant la période estivale - de nombreux malins ont trouvé l’astuce pour ne pas payer de timbre.

A lire aussi - Le prix du timbre va encore augmenter !

"STS"

Théoriquement, une lettre non timbrée ne peut pas être envoyée. Pourtant, des milliers de cartes circulent chaque semaine dans le monde avec, écrite dans le petit carré de l’enveloppe à la place du timbre, une simple mention "STS Student to student " (en français, "étudiant à étudiant", ndlr).

Cet été, le journal Le Monde a testé cette stratégie. Dans une vidéo publiée sur son site, il s’avère qu’une lettre postée en Corse, sans timbre mais avec le sigle "STS" à la place, a bien atterri dans la boîte aux lettres du quotidien à Paris. Comment est-ce possible ?

 

Les postes ne donnent pas d’explication

Le Monde s’est renseigné auprès de La Poste, qui renvoie la balle sur le terrain des postes étrangères. "Certains courriers échappent peut-être au scanner optique. Ce n’est pas une pratique que nous validons. Il faut voir avec les postes étrangères", assure l’entreprise française.

De son côté, la poste allemande n’éclaircie guère plus la situation. "Nous n’avons jamais entendu parler de cette technique ", affirme Deutsche Post.

Enfin en Slovénie, on pointe du doigt les services allemands. "Cela doit venir de la poste allemande", lâche Posta Slovenije.

Trois spécialistes en philatélie ont tenté de donné des explications au Monde, en vain. "Aucun de nos archivistes n’en a entendu parler. C’est une découverte complète ", précise le musée de la Poste.

La technique ne fonctionne pas pour les envois nationaux

Cette technique existe en réalité depuis plusieurs années. Un groupe Facebook a même été crée en 2012 où les internautes racontent leurs expériences connues avec la "carte postale gratuite".

Publicité
En revanche, si cette méthode marche presque à 100% entre deux pays différents, elle ne fonctionne pas pour les envois de colis nationaux (à l'intérieur de la France). Et la stratégie risque de tomber à l’eau bientôt. Il est d’ailleurs conseillé d’éviter de divulguer des données personnelles sur la carte, car cette pratique reste illégale.

Vidéo sur le même thème : Evreux : envoyer un colis jusqu’à dix ans dans le futur

Publicité