Ségolène Royal a annoncé jeudi qu’EDF va devoir appliquer un rattrapage à ses tarifs réglementés. Voici combien vous allez devoir payer en plus.  

Il va falloir payer plus. La ministre de l’Environnement et de l’Energie, Ségolène Royal, a annoncé jeudi matin qu’EDF va devoir appliquer un rattrapage à ses tarifs réglementés de vente d’électricité. Une hausse d’environ 1,50 euro par mois sur une durée de 18 mois. "Cela fait une trentaine d'euros à répartir sur 18 mois", a ajouté la ministre sur Europe 1.

Les tarifs réglementés de l’électricité avaient déjà augmenté, mais pas suffisamment, à en croire l’entreprise énergétique. "Ce rattrapage découle de la décision du Conseil d'Etat qui a jugé mercredi insuffisante l'augmentation de 2,5% décidée au 1er novembre 2014 par le gouvernement", précise l’Express.

Une hausse de moins de 1% pour 2016 et 2017 ?

A noter également que, concernant les tarifs EDF pour 2016 et 2017, la ministre de l'Ecologie a précisé que la hausse "sera de moins de 1%, peut-être aux alentours de 0,5%". "La méthode de calcul des tarifs réglementés a été réformée et c'est la Commission de régulation de l'énergie qui fixe leur évolution une fois par an en prenant en compte notamment l'évolution du prix du courant sur le marché de gros", rappelle LePoint.fr.

A lire aussi - Electricité : ces taxes qui alourdissement votre facture  

Publicité
Le gouvernement souhaitait de son côté une hausse plus modérée des tarifs, censés couvrir les frais du géant de l’électricité, afin de préserver le pouvoir d’achat des consommateurs français.

En vidéo sur le même thème : Des conseils sur la consommation de l’électricité