La ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a confirmé jeudi matin une hausse de 2,5% en moyenne des tarifs réglementés de l'électricité.  

C’est une hausse a priori limitée. Les tarifs réglementés de l'électricité augmenteront de 2,5% en moyenne le 1er août, a annoncé la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, jeudi matin sur BFMTV/RMC.

Un montant plus faible que celui désiré par la Commission de régulation de l’énergie (CRE), qui préconisait une hausse de 3,5% à 8% pour les tarifs "bleus", qui concernent les particuliers et petits professionnels abonnés à EDF.

"Depuis son arrivée à la tête d'EDF, Jean-Bernard Lévy n'avait cessé de réclamer une hausse des tarifs d'électricité, dont le niveau actuel ne couvrirait pas les coûts de l'entreprise", rappelle L’Express.

0% pour les petites entreprises

La nouvelle formule de calcul des tarifs réglementés de l’électricité prévoyait pourtant une baisse de 0,9% pour le mois d’août. D’autant plus qu’une augmentation de 2,5% des tarifs d’EDF avait déjà été enregistrée pour les particuliers le 1er novembre 2014 avec cette nouvelle formule, qui prend désormais en compte le prix de l’électricité sur le marché de gros.

Publicité
Certains ne devraient toutefois pas voir leur facture augmenter. "Il n'y aura que 2,5% et 0% pour les petites entreprises et pour le crédit d'impôt travaux", a voulu rassurer Ségolène Royal sur Twitter.

En vidéo sur le même thème : Conseils sur la consommation de l’électricité 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité