Nombreux sont ceux qui se plaignent de recevoir quotidiennement des appels téléphoniques à but commercial. Comment faire taire ces sonneries ? Voici deux méthodes selon votre profil.

La méthode radicale : Bloctel

Cette méthode s'applique à ceux qui ne veulent aucun démarchage commercial. Ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que votre numéro circule sur des listes, émanant de fichiers clients, dans lesquelles les entreprises de prospection commerciale viennent piocher. Pour ne plus faire partie de ces listes, il vous suffit de vous inscrire sur Bloctel. Depuis le 1er juin 2016, le gouvernement a créé cette plate-forme pour mettre fin au harcèlement téléphonique. Il vous suffit de vous rendre sur le site bloctel.gouv.fr, d'inscrire votre numéro de téléphone et de demander à ne pas être sollicité par téléphone au sujet d’une offre commerciale. La loi consommation de juin 2014 prévoit des sanctions pour les organismes qui ne respectent pas la volonté des consommateurs. Cette loi interdit le démarchage par téléphone d’un consommateur inscrit sur cette liste, sauf en cas de relations contractuelles préexistantes. Elle interdit ausssi la vente ou la location de fichiers contenant les coordonnées de consommateurs inscrits sur la liste d’opposition. En revanche, Bloctel ne vous protège pas dans les cas suivants :

- L'envoi de SMS et spams vocaux - Si vous êtes déjà client de l'entreprise via un formulaire déjà rempli ou une carte de fidélité. Le démarcheur pourra vous solliciter même si vous êtes inscrit sur la liste Bloctel.- Les instituts de sondage et associations à but non lucratif ne sont pas concernés dès lors qu’il ne s’agit pas de prospection commerciale.

A lire aussi - Démarchage téléphonique : quels sont les secteurs qui vous harcèlent le plus ? 

La méthode douce : être clair dans ses choix de réponses

Il existe une autre méthode pour ceux qui souhaitent sélectionner les entreprises qui peuvent ou non les démarcher. Lorsque vous décrochez le téléphone, si pour une raison ou pour une autre vous ne souhaitez pas être démarché voici comment vous y prendre en trois étapes :

1 - Ne raccrochez pas sans avoir parlé. Les démarcheurs téléphoniques sont tenus de vous appeler jusqu'à ce qu'ils obtiennent une réponse de votre part, même négative. Or, si vous raccrochez tout de suite sans leur dire que vous n'êtes pas intéressé, ils continueront. De même, il est inutile de vous énerver et de raccrocher. Il est fort possible que vous soyez rappelé par un autre démarcheur pour le motif suivant : "je crois que votre conversation avec mon/ma collègue a été coupée. Je reprends la suite".

2 - Ne posez aucune question. N'expliquez surtout pas pourquoi vous n'êtes pas intéressé par le produit ou service qu'ils essaient de vous vendre. Ne montrez aucune compassion ou n'importe quel autre sentiment, au risque de vous faire alpaguer d'une manière ou d'une autre par le démarcheur.

Publicité
3 - Soyez ferme. Ne tournez pas autour du pot puisque vous n'êtes pas intéressé. Ne dites pas que vous n'avez pas le temps, sinon on vous rappellera à un autre moment. La moindre hésitation offre des motifs d'argumentation supplémentaires au démarcheur. Voici la ligne de conduite à suivre : "je ne suis pas intéressé et je ne souhaite pas être rappelé à un autre moment. Merci pour votre appel. Au revoir.". Avec politesse, sans énervement.

Astuce ultime : la meilleure façon de mettre fin à une conversation avec un démarcheur est d'utiliser cette phrase : "Merci de m'ajouter à votre liste de personnes à ne plus contacter".

En vidéo - Démarchage téléphonique  : "On reçoit des insultes, ça va jusqu'aux menaces de mort"