Suite à la panne géante qui a affecté les réseaux Orange vendredi dernier, l'opérateur a décidé de dédommager ses clients en instaurant une "journée gratuite" à la rentrée. Concrètement, comment cela va-t-il fonctionner ? Les réponses avec Planet.fr.

Après l'énorme panne du réseau Orange vendredi après midi, jusque tard dans la nuit, qui a affecté environ 28 millions de clients, le groupe de l'opérateur avait immédiatement prévenu réfléchir à une compensation. Elle ne sera pas financière, pas de remboursement, mais prendra bien la forme de services gratuits pendant une journée, début septembre.

Dès samedi, Orange annonçait donc les mesures qui allaient être prises à la rentrée. Le dédommagement se fera de trois façons différentes : - Pour les abonnés avec forfait : une journée pendant laquelle tous les appels nationaux et les envois de SMS seront gratuits.- Pour les clients utilisant des cartes prépayées : une journée durant laquelle tous les SMS envoyés seront gratuits.- Pour les abonnés en "illimité" : disposant déjà des appels et des SMS en illimités, ils se verront offrir 1 Go de téléchargement gratuit pendant le mois de septembre.

Une indemnisation élargie aux opérateurs qui utilisent le réseau d'OrangeDe plus, pour tous les abonnés, Orange offrira une place de cinéma gratuite pour une achetée, dans le cadre de son offre Cinéday (valable du lundi au vendredi la semaine de la rentrée scolaire, et non pas seulement le mardi, comme le propose l'offre habituelle).

Par ailleurs, Orange précise que l'indemnisation ne touchera pas uniquement les abonnés Orange, mais aussi ceux qui sont abonnés aux opérateurs qui utilisent les réseaux Orange : Open, Sosh, M6 Mobile, Free Mobile, NRJ Mobile, Virgin Mobile...

Publicité
Attention, tous les clients ne bénéficieront pas de la même journée de dédommagement. L'indemnisation se fera au cours de la première semaine de septembre, afin d'étaler les échanges. Chaque client sera préalablement informé par SMS du dédommagement auquel il aura droit, et du jour où il s'appliquera.

© MYCHELE DANIAU / AFP

Publicité