Si vous n’aviez pas le temps de faire vos emplettes pendant les soldes d’hiver ou d’été, vous ne pourrez plus vous rattrapez avec les soldes flottants, désormais interdites.  

Depuis 2008, et l’entrée en vigueur de la loi de modernisation de l’économie, les commerçants disposaient de 2 semaines supplémentaires aux soldes d’été et d’hiver pour proposer des promotions. Une période, dite de "soldes flottants", que les commerçants fixaient dans le reste de l’année, lorsqu’ils le voulaient.

Un dispositif qui ne sera plus renouvelé, un décret paru dimanche dans le Journal Officiel et entré en vigueur lundi prévoyant la suppression pure et simple de ces soldes flottants. Le texte se conforme à la loi Pinel, votée en février 2014.

Les soldes d’été du 24 juin au 4 août

"Le décret met en cohérence le Code de commerce avec les dispositions de la loi n° 2014-626 du 18 juin 2014 relative à l'artisanat, au commerce et aux très petites entreprises, en procédant à l'abrogation des dispositions relatives aux soldes flottants", précise le décret publié dimanche.

Publicité
Désormais, il n’y aura plus que deux périodes de soldes pendant l’année, se tenant chacune sur une durée de 5 semaines. Il ne faudra donc pas louper les prochaines soldes d’été, qui débuteront le mercredi 24 juin prochain et se termineront le 4 août.

En vidéo sur le même thème - Soldes : depuis le 1er janvier, les règles ont changé 

mots-clés : Soldes, Consommation
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet