Difficile de se passer d'une banque aujourd'hui. Sachez cependant qu'elle ne peut pas faire ce qu'elle veut et qu'elle a des obligations et des formalités à respecter envers vous. Découvrez vos droits. 

1 – Fermer vos comptes sans vous en avertir

Vos droits : quelle que soit la raison, votre banque peut fermer vos comptes à tout moment. Cependant, certaines conditions sont à respecter, notamment celle de vous en informer. Elle ne peut clôturer un compte sans vous avertir par courrier recommandé avec AR et vous donner un préavis de 30 à 60 jours pour vous organiser. Elle doit également vous expliquer les raisons de sa décision.

 

Publicité
Pas de panique : si vous avez des difficultés à trouver une nouvelle banque, vous pouvez faire jouer votre droit au compte. Ce droit au compte est ouvert à tous, y compris aux interdits bancaires, et personnes inscrites au fichier des incidents de crédit (FICP), ou en surendettement. Faire sa demande avec le formulaire téléchargeable. Contactez alors la Banque de France. Celle-ci a pour mission de vous orienter vers un établissement qui aura l'obligation de vous fournir les services bancaires de base (l'ouverture et la tenue d'un compte courant, virements bancaires et paiements par prélèvement, carte de paiement, chéquiers...).
Publicité