Le comparateur Carbeo vient d’annoncer une augmentation des prix à la pompe dans les jours à venir, quelques jours seulement après le seuil des 100$ dépassé à New-York pour le baril de pétrole. Cette hausse intervient en plein départs pour les vacances d’été et risque d’amputer clairement le budget des vacanciers.

Une hausse des prix à la pompe dans les jours à venir semblerait inévitable selon Carbeo.com. Le comparateur des prix a en effet annoncé que "la hausse rapide (des prix du brut) de ces derniers jours va inverser la tendance des prix des carburants à la pompe dans les prochains jours". Alors que les prix sont quasiment au même niveau qu’il y a un an, il faudra ainsi "prévoir pour le départ en vacances de ce premier week-end de juillet une hausse des prix généralisée sur la France". Cette augmentation s’explique en raison des tensions en Egypte (producteur de pétrole) ainsi qu’une chute importante des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis.

Une hausse de 1 à 2 centimes le litre.Actuellement, le litre de diesel coûte en moyenne 1.32 euro et le plein d’essence 1.53 euro. La hausse qui pourrait s’élever jusqu’à 2 centimes pourrait ainsi pénaliser les vacanciers cet été. Le patron de l'Union française des industries pétrolières (Ufip), Jean-Louis Schilansky a, pour sa part tempéré l’annonce de Carbeo : une hausse des prix à la pompe risque de se produire, mais "il ne faut pas s'attendre à une flambée des prix, on parle de 1 à 2 centimes d'euros du litre", a-t-il indiqué.

Publicité
Une compensation de cette hausse assurée par une baisse des marges des distributeurs et des pétroliers ainsi qu'une diminution des taxes - comme celle réalisée un an auparavant- n’est pour le moment pas à l’ordre du jour.