Numéro surtaxé, mise en relation directe avec le client… Les astuces de certains services de renseignement téléphonique sont nombreuses afin de faire augmenter la note. Explications.  

Dans un article publié lundi, la revue 60 millions de consommateurs pointe du doigt les tarifs des services de renseignement téléphonique, dont certains sont véritablement exorbitants. Preuve en est avec les nombreuses plaintes de consommateurs piégés reçues par le magazine.

Les numéros pour ce type de services commencent toujours par le 118. Et même le leader du marché, le 118 218, pratique des tarifs très élevés. "Pour à peine 2 minutes et 40 secondes au bout du fil, un de nos lecteurs s’étonne d’avoir payé 10,80 euros" en appelant ce numéro, rapporte la revue.

87 euros pour 33 minutes d’appel

Et les tarifs sont parfois encore plus démesurés. En cause ? La mise en relation demandée par les clients sans savoir que le numéro surtaxé continue lorsqu’on leur transmet directement le correspondant qu’ils cherchaient à joindre.

Publicité
"La surtaxe continue à s’appliquer si vous demandez la mise en relation avec le numéro recherché. Les consommateurs sont rarement conscients de ce piège", précise la revue. Ainsi, un consommateur dit avoir payé 87 euros pour 33 minutes d’appel !  

Pour ne pas vous faire avoir, le magazine rappelle que vous pouvez prendre connaissance des tarifs de ces numéros en appuyant sur la touche "1" ou "#" lorsque vous les appelez. 

En vidéo sur le même thème - Numéros surtaxés : une nouvelle tarification sous le signe de la simplicité 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité