Si la pratique du cashback peut-être intéressante pour les consommateurs, certains sites de e-commerce proposent néanmoins de le faire payer sans que cela soit bien indiqué. De quoi perdre pas mal d’argent. 

Le cashback, c’est quoi ?

Le cashback est une remise d’argent appliquée sur certains sites de e-commerce. Concrètement, il s’agit pour ces sites de proposer aux internautes des réductions pour des sites marchands partenaires. La réduction est effectuée après l’achat, avec un remboursement pour le client.

Cette pratique "permet aux consommateurs d’acheter moins cher sur le web en se faisant rembourser une partie du montant de leurs achats. Ce procédé est totalement gratuit et résulte d’un accord négocié entre les sites de cashback et les e-commerçants", explique Gilles Nectoux, président du Syndicat national du marketing à la performance, cité par LeMonde.fr.

Qu’est-ce qui pose problème ?

L’offre semble alléchante mais peut cacher des arnaques. Un cashback payant a en effet été mis en place sur certains sites, sans que cela soit bien clair pour le consommateur. Pensant bénéficier d’un remboursement de quelques euros sur un prochain achat, l’internaute va en fait s’abonner sans le savoir, en indiquant ses coordonnées bancaires. Un abonnement qui peut coûter jusqu’à 15 euros par mois, et qui, pour certains, ne sera découvert que quelques mois après.

Que faire pour ne pas se faire avoir ?

Il est important de rappeler qu’avant chaque action sur des sites commerciaux, il faut bien prendre le temps de lire les conditions générales d’utilisation (CGU) et autres mentions écrites en petits caractères. En particulier lorsque vous voyez écrit "offre partenaire". 

Publicité
Pour encore plus de sécurité, "faites une recherche Google à partir du nom du partenaire, en associant des mots-clé comme 'arnaque' ou 'problème', et comptez puis lisez les plaintes des internautes sur les forums", précise le magazine Challenges.

En vidéo sur le même thème - Radins.com : Cashback ou la fidélité récompensée