L'association de consommateurs UFC-Que Choisir dénonce certaines entreprises de dépannage à domicile aux pratiques peu scrupuleuses. Dernier record en date : un homme de 81 ans aurait écopé d'une facture record de 5101,76 euros pour une canalisaiton bouchée. Les détails. 

5101,76 euros pour des canalisations bouchées ! C'est la facture record détenue par Michel, un homme de 81 ans habitant Etampes, en Essonne. L'homme avait fait appel aux services d'une entreprise de plomberie dont il avait trouvé les coordonnées dans sa boîte aux lettres, sur un carton qu'il pensait diffusé par la mairie. 

Grosse erreur. Le dépanneur, une entreprise classique et nullement recommandée par la mairie de sa ville, lui propose un service supplémentaire après avoir débouché ses canalisations, un dégraissage des canalisations, sans préciser si ce processus était obligatoire ou non. Michel accepte, espérant ainsi mettre fin définitivement à ses problèmes de plomberie. 

Seconde erreur. La facture arrive et elle est salée. Ce "service" lui a coûté 5101,76 euros. 

Le retraité se voit ensuite obligé de régler par carte bancaire et il est immédiatement débité. Le lendemain, il envoie une lettre recommandée à l'entreprise mais n'obtient aucune réponse. Il a donc transféré son dossier à la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) du Val-de-Marne.  

Méfiez-vous des tracts reçus dans votre boîte aux lettres ! 

Publicité
L'histoire, rapportée sur le site de l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, met en garde contre ces tracts reçus dans les boîtes aux lettres, et qui peuvent être diffusés par des entreprises peu scrupuleuses. Ici, l'association qualifie le montant de l'intervention d'"ahurissant" et dénonce l'entreprise qui propose des services supplémentaires sans préciser qu'ils sont facultatifs.

> Voir également notre article sur nos conseils pour éviter les arnaques du dépannage à domicile  

 

Publicité