Un homme a utilisé le site leboncoin.fr pour monter une arnaque aux chèques bancaires. L'individu aurait ainsi subtilisé plus d'une quarantaine de véhicules de luxe sans jamais se faire prendre.

La police judicaire lyonnaise enquête actuellement sur une arnaque aux chèques falsifiés sur le site leboncoin.fr. L’auteur de cette fraude aurait acquis une quarantaine de voitures de luxe sans débourser le moindre sous. Le client, qui se dit habitant de Saint-Etienne (Loire), a affirmé aux vendeurs du site vouloir acheter un véhicule de grosse cylindrée, en tout bien tout honneur. Mais le chèque donné au vendeur s'avère être falsifié et le propriétaire perd l’argent de la transaction en plus de sa voiture.

En mars dernier, un habitant du Cher a mis en vente son Audi Q3 estimée à 43 900 euros. Quelques jours plus tard, ii est contacté par le soi-disant Stéphanois. Les deux hommes se sont ensuite mis d’accord pour se rencontrer le lendemain soir. L’auteur de l’arnaque a tout prévu et a ramené avec lui une carte d’identité, un justificatif de domicile et un chèque émanant d’une agence de la Caisse d’Epargne de Saint-Etienne.

L’argent disparaît mystérieusement du compte

Le Berrichon  s’est même rendu à sa banque pour vérifier l’authenticité du chèque. Aucune anomalie n’a été décelée. Cependant une semaine plus tard, l’argent a disparu de son compte pour "opposition-perte". Ainsi, le chèque que l’homme a reçu était soit volé, soit falsifié.

Publicité
Suite à cette fraude, l’avocate du vendeur infortuné, maître Annick Sudurni, a remis la faute sur la Caisse d’Epargne dans les colonnes du journal Le Progrès. "Mon client est privé de voiture et de l’argent qui lui permettrait d’en avoir une autre. N’y a-t-il pas eu négligence de la banque ?", s’est-elle interrogée. Pour sa part, la banque mutualiste a affirmé avoir déposé plainte pour "falsifications, vols, faux et usage de faux".
Publicité