En 2011, les erreurs concernant les versements d'allocations familiales ont conduit l'Etat à une perte de 1,6 milliard d'euros. Les détails avec Planet.fr.

Publicité

Cette année, la Cour des comptes n'a pas certifié l'exercice 2011 de la Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF). La Cour a ainsi remarqué que dans cette branche de la Sécurité sociale, trop d'erreurs avaient été commises, en premier lieu des trop-perçus par les allocataires, et que ces erreurs se chiffraient à 1,6 milliard d'euros pour l'année 2011, contre 1,2 milliard d'euros en 2010.

Le rapport de la Cour des comptes explique qu'"en 2011 comme en 2010, un cinquième des dossiers comportait au moins une erreur. En revanche, le nombre de dossier en erreur emportant un impact financier à fortement augmenté : de 4,85% à 6,02%". La Cour précise aussi que la Caisse nationale d'allocations familiales à trop tendance "à sous-estimer la fréquence et l'incidence financière des erreurs".

RSA, allocations logement : beaucoup d'erreurs
En 2009 et 2010, la Cour des comptes avait certifié les exercices de la Caisse, mais sous réserve. Pour 2011, elle ne laisse pas passer : "l'augmentation du montant des erreurs de portée financière met en lumière l'inadaptation du dispositif de contrôle interne de la branche. Celui-ci est affecté par des insuffisances de conception et de pilotage par la CNAF".

Si l'on creuse un peu le rapport, on s'aperçoit qu'en ce qui concerne les allocations familiales en elles-mêmes, il n'y a pas beaucoup d'erreurs (0,36%). A l'inverse, les erreurs sont bien trop nombreuses au niveau du RSA (18,4%) et des allocations logement (entre 12 et 16% en fonction des prestations).

© JACK GUEZ / AFP

Ailleurs sur le web

Publicité

Publiez votre commentaire

58 commentaires

il y en a assez que ce soit

Portrait de vivelafrance

il y en a assez que ce soit toujours les m^mes qui profitent du système. assez que la CAF leur paie leur vacances au bled... en AVION... avec nos impôts.

Votez pour ce commentaire: 

nic a dit : il y en a assez

Portrait de monicao476

MONICA

nic a dit :

il y en a assez que ce soit toujours les m^mes qui profitent du système. assez que la CAF leur paie leur vacances au bled... en AVION... avec nos impôts.

 

Ils ont trop d'avantages, toutes les alloc plus les vacances (voyez Martique et Guadeloupe : on leur paye leur voyage pour visiter la famille en France) ; moi, cela fait 10 ans que je n'ai pas pris de vacances, mes filles et mes petits enfants également, mais ils ne font pas partie des petits des quartiers qu'on emmène en vacances !

Votez pour ce commentaire: 

Dans toute cette affaire des

Portrait de Guillotin 46

Dans toute cette affaire des aides sociales, tout le monde semble oublier que c'est le patronat dans son ensemble qui en est le premier et seul vrai bénéficiaire, car si tous les ouvriers devaient vivre avec le seul salaire que leur versent leurs patrons, la plupart n'y arriveraient. Or, c'est le travail des ouvriers qui permet à ces patrons de se verser un salaire en fin de mois et de payer les actionnaires, et les sommes correspondantes sont, en général, sans commune mesure avec le RSA.

Et que dire des chômeurs? Qui sont les plus gros "fabricants" de chômeurs sinon ces même patrons? Chaque fois qu'un patron délocalise un emploi, dans le seul but d'augmenter ses profits, il "fabrique" un chômeur et compte sur l'état pour le prendre en charge, et c'est ce même patron qui, avec tous les gens de droite, diabolise les aides sociales qui, dans la majoroté des car, n'existent que pour permettre de suirvivre aux gens qu'ils ont eux-même "mis à la poubelle".

Par contre, il est un domaine ou notre patronat national se montre parmis les meilleurs du monde: c'est celui de la productivité! Non pas leur propre productivité, mais celle des gens qu'ils font travailler. Quand il s'agit de tirer le maximum des travailleurs (ouvriers, employés ou cadres), de "presser le citron" comme dit l'expression populaire, là ils sont les champions. Dommage qu'ils ne soient pas aussi performants quand il s'agit d'avoir l'audace nécessaire pour rester dans la compétition mondiale quand il s'agit d'innovation, de recherche, d'investissements ou de bonne gestion des entreprises. 

Et que dire des immigrés? Qu'ils travaillent ou qu'ils ne travaillent pas, ils reçoivent de l'argent bien "français", sous forme de salaire ou d'allocation, mais quand ils font leurs courses pour manger ou lorsqu'ils font vivre des marchands de sommeil bien français, c'est en France qu'ils réinjectent une partie de cet argent, alors que les travailleurs "délocalisés", payé eux aussi avec de l'argent bien français, ne dépensent pas un seul centime en france et font prospérer les économies de leurs pays respectifs. Tout cela avec la bénédiction de tout les gens bien pensant qui pronent la suppression de toutes les aides sociales et l'expulssion des étrangers, qui trouvent que les travailleurs sont trop payés, qui sont des fervents defenseurs de la société de consommation qui les fait vivre, mais qui n'ont pas l'intelligence de se souvenir que les travailleurs, en étant aussi des consommateurs, sont une partie de leur clientelle. Messieurs et Mesdames les patrons, fervents défenseurs du libéralisme le plus débridés, et qui pourfendez sans limites les économie assistées de type soviétique, vous ne vous rendez même pas compte que vous êtes vous-même les instigateurs d'une économie assistée, qui ne peut fonctionner que parce que l'état donne à vos ouvriers, sous forme d'allocations diverses (allocations familliales, allocation logement, acces aux soins, ...) une partie du revenu nécessaire pour vivre et que vous ne donnez pas sous forme de salaire. Lorsque l'état vous donne des réductions de charges sociales, n'est ce pas de l'assistanat? La prime à la casse pour les automobiles, n'était-ce pas une subvention de l'état pour rendre le prix de vos voitures plus attractif? Car si les clients ont bien payé 1000 euros de moins, vous, ces  1000 euros, vous les avez bien encaissés!

Lorsque vous faites travailler des entreprises chinoises, je vous rappelle que c'est un régime communiste que vous soutenez et à qui vous permettez d'être aussi florissant. Mais quand il s'agit de majorer vos bénéfices, tous vos grands principes tombent à l'eau car, c'est bien connu, l'argent n'a pas d'odeur. Et la moralité par beaucoup de rigueur.

Votez pour ce commentaire: 

Guillotin 46 a dit : Dans

Portrait de harry_cover

Guillotin 46 a dit :

Dans toute cette affaire des aides sociales, tout le monde semble oublier que c'est le patronat dans son ensemble qui en est le premier et seul vrai bénéficiaire, car si tous les ouvriers devaient vivre avec le seul salaire que leur versent leurs patrons, la plupart n'y arriveraient. Or, c'est le travail des ouvriers qui permet à ces patrons de se verser un salaire en fin de mois et de payer les actionnaires, et les sommes correspondantes sont, en général, sans commune mesure avec le RSA.

Et que dire des chômeurs? Qui sont les plus gros "fabricants" de chômeurs sinon ces même patrons? Chaque fois qu'un patron délocalise un emploi, dans le seul but d'augmenter ses profits, il "fabrique" un chômeur et compte sur l'état pour le prendre en charge, et c'est ce même patron qui, avec tous les gens de droite, diabolise les aides sociales qui, dans la majoroté des car, n'existent que pour permettre de suirvivre aux gens qu'ils ont eux-même "mis à la poubelle".

Par contre, il est un domaine ou notre patronat national se montre parmis les meilleurs du monde: c'est celui de la productivité! Non pas leur propre productivité, mais celle des gens qu'ils font travailler. Quand il s'agit de tirer le maximum des travailleurs (ouvriers, employés ou cadres), de "presser le citron" comme dit l'expression populaire, là ils sont les champions. Dommage qu'ils ne soient pas aussi performants quand il s'agit d'avoir l'audace nécessaire pour rester dans la compétition mondiale quand il s'agit d'innovation, de recherche, d'investissements ou de bonne gestion des entreprises. 

Et que dire des immigrés? Qu'ils travaillent ou qu'ils ne travaillent pas, ils reçoivent de l'argent bien "français", sous forme de salaire ou d'allocation, mais quand ils font leurs courses pour manger ou lorsqu'ils font vivre des marchands de sommeil bien français, c'est en France qu'ils réinjectent une partie de cet argent, alors que les travailleurs "délocalisés", payé eux aussi avec de l'argent bien français, ne dépensent pas un seul centime en france et font prospérer les économies de leurs pays respectifs. Tout cela avec la bénédiction de tout les gens bien pensant qui pronent la suppression de toutes les aides sociales et l'expulssion des étrangers, qui trouvent que les travailleurs sont trop payés, qui sont des fervents defenseurs de la société de consommation qui les fait vivre, mais qui n'ont pas l'intelligence de se souvenir que les travailleurs, en étant aussi des consommateurs, sont une partie de leur clientelle. Messieurs et Mesdames les patrons, fervents défenseurs du libéralisme le plus débridés, et qui pourfendez sans limites les économie assistées de type soviétique, vous ne vous rendez même pas compte que vous êtes vous-même les instigateurs d'une économie assistée, qui ne peut fonctionner que parce que l'état donne à vos ouvriers, sous forme d'allocations diverses (allocations familliales, allocation logement, acces aux soins, ...) une partie du revenu nécessaire pour vivre et que vous ne donnez pas sous forme de salaire. Lorsque l'état vous donne des réductions de charges sociales, n'est ce pas de l'assistanat? La prime à la casse pour les automobiles, n'était-ce pas une subvention de l'état pour rendre le prix de vos voitures plus attractif? Car si les clients ont bien payé 1000 euros de moins, vous, ces  1000 euros, vous les avez bien encaissés!

Lorsque vous faites travailler des entreprises chinoises, je vous rappelle que c'est un régime communiste que vous soutenez et à qui vous permettez d'être aussi florissant. Mais quand il s'agit de majorer vos bénéfices, tous vos grands principes tombent à l'eau car, c'est bien connu, l'argent n'a pas d'odeur. Et la moralité par beaucoup de rigueur.

 

Tout un paté pour ça...Il serait raisonnable de rappeler que le patronnat, dans sa quasi totalité en 2012, n'a plus d'ouvrier à sa charge, étant donné la part du tertiaire, artisan, commerçant...70% des employeurs sont des PME, et nombreux sont ceux qui ne s'en sortent pas. Personne ne les aide et pourtant ce sont eux les garants de l'emploi en France! N'oubliez que les entreprises du CAC 40 ne sont que 40...Comme son nom l indique. Vous semblez vivre au siècle dernier!

Votez pour ce commentaire: 

Guillotin 46 a dit : Dans

Portrait de sourisquilit

SOURISQUILIT

Guillotin 46 a dit :

Dans toute cette affaire des aides sociales, tout le monde semble oublier que c'est le patronat dans son ensemble qui en est le premier et seul vrai bénéficiaire, car si tous les ouvriers devaient vivre avec le seul salaire que leur versent leurs patrons, la plupart n'y arriveraient. Or, c'est le travail des ouvriers qui permet à ces patrons de se verser un salaire en fin de mois et de payer les actionnaires, et les sommes correspondantes sont, en général, sans commune mesure avec le RSA.

Et que dire des chômeurs? Qui sont les plus gros "fabricants" de chômeurs sinon ces même patrons? Chaque fois qu'un patron délocalise un emploi, dans le seul but d'augmenter ses profits, il "fabrique" un chômeur et compte sur l'état pour le prendre en charge, et c'est ce même patron qui, avec tous les gens de droite, diabolise les aides sociales qui, dans la majoroté des car, n'existent que pour permettre de suirvivre aux gens qu'ils ont eux-même "mis à la poubelle".

Par contre, il est un domaine ou notre patronat national se montre parmis les meilleurs du monde: c'est celui de la productivité! Non pas leur propre productivité, mais celle des gens qu'ils font travailler. Quand il s'agit de tirer le maximum des travailleurs (ouvriers, employés ou cadres), de "presser le citron" comme dit l'expression populaire, là ils sont les champions. Dommage qu'ils ne soient pas aussi performants quand il s'agit d'avoir l'audace nécessaire pour rester dans la compétition mondiale quand il s'agit d'innovation, de recherche, d'investissements ou de bonne gestion des entreprises. 

Et que dire des immigrés? Qu'ils travaillent ou qu'ils ne travaillent pas, ils reçoivent de l'argent bien "français", sous forme de salaire ou d'allocation, mais quand ils font leurs courses pour manger ou lorsqu'ils font vivre des marchands de sommeil bien français, c'est en France qu'ils réinjectent une partie de cet argent, alors que les travailleurs "délocalisés", payé eux aussi avec de l'argent bien français, ne dépensent pas un seul centime en france et font prospérer les économies de leurs pays respectifs. Tout cela avec la bénédiction de tout les gens bien pensant qui pronent la suppression de toutes les aides sociales et l'expulssion des étrangers, qui trouvent que les travailleurs sont trop payés, qui sont des fervents defenseurs de la société de consommation qui les fait vivre, mais qui n'ont pas l'intelligence de se souvenir que les travailleurs, en étant aussi des consommateurs, sont une partie de leur clientelle. Messieurs et Mesdames les patrons, fervents défenseurs du libéralisme le plus débridés, et qui pourfendez sans limites les économie assistées de type soviétique, vous ne vous rendez même pas compte que vous êtes vous-même les instigateurs d'une économie assistée, qui ne peut fonctionner que parce que l'état donne à vos ouvriers, sous forme d'allocations diverses (allocations familliales, allocation logement, acces aux soins, ...) une partie du revenu nécessaire pour vivre et que vous ne donnez pas sous forme de salaire. Lorsque l'état vous donne des réductions de charges sociales, n'est ce pas de l'assistanat? La prime à la casse pour les automobiles, n'était-ce pas une subvention de l'état pour rendre le prix de vos voitures plus attractif? Car si les clients ont bien payé 1000 euros de moins, vous, ces  1000 euros, vous les avez bien encaissés!

Lorsque vous faites travailler des entreprises chinoises, je vous rappelle que c'est un régime communiste que vous soutenez et à qui vous permettez d'être aussi florissant. Mais quand il s'agit de majorer vos bénéfices, tous vos grands principes tombent à l'eau car, c'est bien connu, l'argent n'a pas d'odeur. Et la moralité par beaucoup de rigueur.bIEN 

Bien vu Guillotin!! tout à fait d'accord avec vous!!!

Votez pour ce commentaire: 

bonjour tout le monde ,le

Portrait de berril

misha

bonjour tout le monde ,le temps est gris , comme pour le moral de beaucoup de français , dois-je dire europeen , nous nous pleignons ,  on ne donne pas assez de , on nous prend trop de  , aujour'hui , comme dans la chanson des enfoirés ,on ne doit pas mourir de ... oui mais cela arrive , pas ,parce que le personnel manque çà et là ,non parceque le français n'en 'a rien a cirer , pourquoi qu'un psicologue français avenue foch roule en ferari et et que un autre boulevard padioleau  à du mal à entrenir une lada niva, à 1000 euros de meme que les pharmaciens ont des primes pour vendre des generiques , alors que dans la creuse et le cantal  et puy de dome le medecin se tape 300 bornes par jour pour des malades qui ne peuvent toujours pas payer, sans indemnitées quand il ne pas en panne de gaz car il n'y a pas des pompes gpl partout sur le plateau des milles vaches,pendant que l'apotiquaire reste a attendre le clien dans son officine, tous ces ordonnances gratuite , ne rentre pas toujour dans les cotas : une visite , une poule ou un lapin , des oeufs , des legumes , dommage que sa compagne ne soit pas cremiere, son metier est pire infirmere a domicile a st marie de pierre fort un bled ou il n'y a meme plus de curé ni poste , et peut etre la boulangerie , mais il ya du bon air , il faudrait le taxer cela serait une solution pour faire du frick pour les alloc ,là , c'est comme cela mais allons vers l'oeust , les pecheurs de ST NAZAIRE que sur les cartes postales, pour les chantiers , un paqueuebot de temps à autre ,, on dit il n'y pas poisson , mais personne  ne va à la peche , cela fait mourir de rire les marsoins et les mouettes,qui n'ont pas besoin d'aller pitance aux mers australes pour bouffer de la legines ou des merlans de kerguelen , ou de finir sur l'hamesson d' un ligneur  japonais

Votez pour ce commentaire: 

berril a dit : bonjour tout

Portrait de leonard.michalon

berril a dit :

bonjour tout le monde ,le temps est gris , comme pour le moral de beaucoup de français , dois-je dire europeen , nous nous pleignons ,  on ne donne pas assez de , on nous prend trop de  , aujour'hui , comme dans la chanson des enfoirés ,on ne doit pas mourir de ... oui mais cela arrive , pas ,parce que le personnel manque çà et là ,non parceque le français n'en 'a rien a cirer , pourquoi qu'un psicologue français avenue foch roule en ferari et et que un autre boulevard padioleau  à du mal à entrenir une lada niva, à 1000 euros de meme que les pharmaciens ont des primes pour vendre des generiques , alors que dans la creuse et le cantal  et puy de dome le medecin se tape 300 bornes par jour pour des malades qui ne peuvent toujours pas payer, sans indemnitées quand il ne pas en panne de gaz car il n'y a pas des pompes gpl partout sur le plateau des milles vaches,pendant que l'apotiquaire reste a attendre le clien dans son officine, tous ces ordonnances gratuite , ne rentre pas toujour dans les cotas : une visite , une poule ou un lapin , des oeufs , des legumes , dommage que sa compagne ne soit pas cremiere, son metier est pire infirmere a domicile a st marie de pierre fort un bled ou il n'y a meme plus de curé ni poste , et peut etre la boulangerie , mais il ya du bon air , il faudrait le taxer cela serait une solution pour faire du frick pour les alloc ,là , c'est comme cela mais allons vers l'oeust , les pecheurs de ST NAZAIRE que sur les cartes postales, pour les chantiers , un paqueuebot de temps à autre ,, on dit il n'y pas poisson , mais personne  ne va à la peche , cela fait mourir de rire les marsoins et les mouettes,qui n'ont pas besoin d'aller pitance aux mers australes pour bouffer de la legines ou des merlans de kerguelen , ou de finir sur l'hamesson d' un ligneur  japonais

 

Votez pour ce commentaire: 

berril a dit : bonjour tout

Portrait de nanouk798288

berril a dit :

bonjour tout le monde ,le temps est gris , comme pour le moral de beaucoup de français , dois-je dire europeen , nous nous pleignons ,  on ne donne pas assez de , on nous prend trop de  , aujour'hui , comme dans la chanson des enfoirés ,on ne doit pas mourir de ... oui mais cela arrive , pas ,parce que le personnel manque çà et là ,non parceque le français n'en 'a rien a cirer , pourquoi qu'un psicologue français avenue foch roule en ferari et et que un autre boulevard padioleau  à du mal à entrenir une lada niva, à 1000 euros de meme que les pharmaciens ont des primes pour vendre des generiques , alors que dans la creuse et le cantal  et puy de dome le medecin se tape 300 bornes par jour pour des malades qui ne peuvent toujours pas payer, sans indemnitées quand il ne pas en panne de gaz car il n'y a pas des pompes gpl partout sur le plateau des milles vaches,pendant que l'apotiquaire reste a attendre le clien dans son officine, tous ces ordonnances gratuite , ne rentre pas toujour dans les cotas : une visite , une poule ou un lapin , des oeufs , des legumes , dommage que sa compagne ne soit pas cremiere, son metier est pire infirmere a domicile a st marie de pierre fort un bled ou il n'y a meme plus de curé ni poste , et peut etre la boulangerie , mais il ya du bon air , il faudrait le taxer cela serait une solution pour faire du frick pour les alloc ,là , c'est comme cela mais allons vers l'oeust , les pecheurs de ST NAZAIRE que sur les cartes postales, pour les chantiers , un paqueuebot de temps à autre ,, on dit il n'y pas poisson , mais personne  ne va à la peche , cela fait mourir de rire les marsoins et les mouettes,qui n'ont pas besoin d'aller pitance aux mers australes pour bouffer de la legines ou des merlans de kerguelen , ou de finir sur l'hamesson d' un ligneur  japonais

Bonjour,
 

Je n'ai rien compris à ce charabia !!!!

il faut simplement embaucher du personnel et le former !!!!!

 

 

Votez pour ce commentaire: 

Lamentable comme d'habitude

Portrait de pépé973

 

 

Lamentable comme d'habitude dans certains commentaires chacun y va de la responsabilité gauche ou droite. Le problème n'est pas là, si un certain nombre de familles ont besoin d'aides sociales pour survivre, il faut aussi être conscient qu'une autre grande partie profite outrageusement du système CMU RSA APL etc.. et que ces aides sont aussi distribués sans de véritables contrôles. Les 1,6 milliards correspondent aux erreurs mais si on doit ajouter les fraudes ou les abus on peut raisonablement multiplier ce chiffre par 4 ou 5. Il n'est pas normal qu'une personne n'ayant jamais travaillé profite du RSA et de la CMU puisse avoir des soins dentaires ou d'optiques de luxe, alors qu'un travailleur ne peut même avec une mutuelle profiter de soins équivalents. Idem pour les APL dont les ayants droits fraudent sur leur adresse de résidence, ou les allocataires bénéficiants de la rentrée scolaire en profitent pour s'équiper en electroménager ou changer la voiture(fabriqués à l'etranger et donc participant au déficit). Il serait tellement plus judicieux d'allouer aux enfants les fournitures scolaires dont ils ont besoin. La seule chose qu'il ne faut pas oublier dans l'aide sociale mal contrôlée c'est qu'elle n'est supportée que par ceux qui participe à l'économie du pays en travaillant et qui s'appauvrissent. En France tout le système est à repenser vite avant la faillite définitive..

Votez pour ce commentaire: 

pépé973 a dit : Lamentable

Portrait de papynou59

papynou59

 

pépé973 a dit :

Lamentable comme d'habitude dans certains commentaires chacun y va de la responsabilité gauche ou droite. Le problème n'est pas là, si un certain nombre de familles ont besoin d'aides sociales pour survivre, il faut aussi être conscient qu'une autre grande partie profite outrageusement du système CMU RSA APL etc.. et que ces aides sont aussi distribués sans de véritables contrôles. Les 1,6 milliards correspondent aux erreurs mais si on doit ajouter les fraudes ou les abus on peut raisonablement multiplier ce chiffre par 4 ou 5. Il n'est pas normal qu'une personne n'ayant jamais travaillé profite du RSA et de la CMU puisse avoir des soins dentaires ou d'optiques de luxe, alors qu'un travailleur ne peut même avec une mutuelle profiter de soins équivalents. Idem pour les APL dont les ayants droits fraudent sur leur adresse de résidence, ou les allocataires bénéficiants de la rentrée scolaire en profitent pour s'équiper en electroménager ou changer la voiture(fabriqués à l'etranger et donc participant au déficit). Il serait tellement plus judicieux d'allouer aux enfants les fournitures scolaires dont ils ont besoin. La seule chose qu'il ne faut pas oublier dans l'aide sociale mal contrôlée c'est qu'elle n'est supportée que par ceux qui participe à l'économie du pays en travaillant et qui s'appauvrissent. En France tout le système est à repenser vite avant la faillite définitive..

C'est pourquoi, en France que les gouvernants soient de gauche ou de droite, ils font toujours l'inverse de ce qu'il faut faire. Il est urgent je dis bien urgent de former et d'embaucher un maximun de fonctionnaires c'est le moment et chasses aux fraudeurs dans tous les secteurs. un exemple toutes les entreprises devraient être contrôlées au moins une fois par an, par les impôts, par l'urssaf, par la SS par la médecine du travail (à privatiser pourqu'elle ne soit plus sous le joung des patrons). Croyez vous qu'il y aurait eu autant de suicide à France Télécom et ailleurs autant de dépressions. Combien d'économie pour notre système de santé, d'impôts récupérés, de cotisations supplémentaires. Pour ma part, je suis en retraite, mais j'ai fait 4 entreprises 1 seul payé le 10ème de congés payé ce qui représente en moyenne à 3/4 d'un mois de salaires. Là il y a du pouvoir d'achat à récupérer. En ce qui concerne les fraudes SS AFetc si les gens étaient contrôlés régulièrement que d'argent économiser Et maintenant si on parle de l'économie parallèle, si l'on donnait les moyens aux pouvoirs publics aucun éffort serait à faire dans les cinq qui viennent la dette serait remboursé MAIS QUI AURA LE COURAGE D AFFRONTER  surement pas un président normal ni un excité

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité