Lait, viande, yaourts, beurre, surgelés... Que faire quand ces produits sont périmés ? Certains sont-ils encore consommables passée la date limite ? Dans quel délai ? Quels sont les risques ? Le point.

Peut-on consommer le lait après la date limite ? C'est l'aliment qui demande le plus d'attention et de vigilance : une fois la date limite de consommation (DLC) dépassée, le lait est considéré comme impropre à la consommation. Les laitages, en général, sont très facilement et très rapidement périssables.

A savoir : En ce qui concerne le lait pasteurisé, la DLC indiquée par les industriels comprend une marge de sécurité de deux jours environ. Si l'emballage (carton ou plastique) de votre lait n'est pas abîmé ou gonflé, vous pouvez le consommer deux jours après la DLC.Mais attention : il peut arriver que le lait ne soit plus bon avant la date de péremption si les règles de conservation (au frais, bouteille ou carton fermé et à l'abri de la lumière) ne sont pas respectées.

Quels effets sur le produit ? Passée la date limite de consommation, le lait va perdre de ses qualités nutritionnelles. Le lait impropre à la consommation se repère facilement à son odeur forte et sa texture. Si celle-ci est moins liquide que d'habitude, ne prenez pas de risques, jetez votre bouteille.

Publicité
Quels risques pour la santé ? En général, le lait que vous achetez au supermarché est pasteurisé. Les risques de maladies liées au lait sont donc assez peu nombreuses sauf pour le lait cru avec des risques de listériose.En cas de consommation de lait périmé, une intoxication est possible mais rare. Le plus souvent, vous souffrirez de petites brûlures d'estomacs dans les heures qui suivent.

Le lait

Publicité