Personne n'est à l'abri de se trouver un jour en très grande difficulté financière. Si l'entraide familiale ne se produit pas spontanément, il existe une obligation alimentaire entre certaines personnes. Découverte de vos droits et devoirs.

1 – Les parents envers leurs enfants

Les parents, père et mère (mariés, concubins, pacsés, séparés...), ont une obligation alimentaire envers leurs enfants s'ils se retrouvent dans le besoin, et cela quel que soit leur âge. Par obligation alimentaire, on entend : l'alimentation, l'éducation, le logement, l'habillement, les frais médicaux... 

 

Les parents, en fonction de leurs ressources, doivent permettre à leurs enfants d'accéder à une qualification professionnelle leur permettant de travailler et de s'assumer financièrement. D'où le fait que cette obligation se poursuit bien souvent quand l'enfant est majeur et qu'il décide de continuer ou de reprendre ses études.

Publicité
Et vice-versa : si leurs parents et même grands-parents se retrouvent dans le besoin, les enfants majeurs, selon leurs ressources, sont tenus d'aider matériellement et financièrement leurs ascendants. Cette obligation alimentaire peut prendre plusieurs formes : hébergement du parent en difficulté, versement d'une pension mensuelle, prise en charge des frais de vêtements...

Publiez votre commentaire

8 commentaires

Bonjour!et oui c'est souvent

Portrait de Le RALEURdu94

Bonjour!et oui c'est souvent que d'un seul sens mais jamais dans l'autre ou très rarement?

Des jeunes qui mettent les parents au pied du mur afin d'arrivé a leurs fins(tribunal)ect ect..

Jamais de l'autre sens ,les parents qui se retrouve sans rien et qui ne demande rien car ils

connaissent déjà la réponse et ne font rien par honte.J'en rencontre régulièrement?Elle est

belle la jeunesse d'aujourd'hui(tout pour nous,rien pour vous.A méditer.Bonne journée a tous.

 

Votez pour ce commentaire: 

Bonjour. 

Portrait de Girard Bouda

Bonjour. 

Mon fils père de 2 enfants pacsé et en longue maladie suite à un accident de travail déclare pour l'année un revenu inférieur à 10 000 euros.

Il habite une petite maison que nous possédons son père et moi. Mais depuis que nous avons entamé une procédure de divorce mon époux ne cessé de mettre en avant qu'il occupe cette maison et qu'elle lui appartient. Pourtant ce dernier a des revenus plus que confortable. Moi je ne vois pas d'inconvénient à loger gratuitement mon fils et sa petite famille. Pouvez vous me donner des conseils pour que mon fils et mes petits enfants puissent rester dans cette maison   Je vous remercie de vos réponses

Votez pour ce commentaire: 

j'ai lu sur un autre article

Portrait de pfffffffff

j'ai lu sur un autre article que si l'on était veuf SANS ENFANT , l'obligation alimentaire , genre payer la maison de retraite  des beaux parents n'était plus obligatoire

Votez pour ce commentaire: 

donnes, donnes , donnes moi .

Portrait de pat 23

donnes, donnes , donnes moi . Dieu te le rendras..... moi on ne me donne rien, mais par contre je donne pour aider. ALORS DEHORS et on retrouvera une FRANCE libre ou nous serons heureux et fier de notre pays, et surtout plus à l'aise financièrement pour vivre et aider le vrai français qui lui en a vraiment besoin selon son cas, et je parle en connaissance de cause. merci à toutes ces personnes qui veulent aider les étrangers dans notre pays, je parles bien d'étrangers qui ne veut pas travailler , les autres sont les bien-venus( il en restera peut-etre 1/4) , c'est ça qui nous fiche dans la merde, merci , merci et encore merci

Votez pour ce commentaire: 

ton article a rien a faire la

Portrait de deltasiera

ton article a rien a faire la on parle d aide etre parents enfants ou vis versa

Votez pour ce commentaire: 

Aider nos proches relève non

Portrait de LIGER NOELLE

Aider nos proches relève non pas d'un devoir, mais d'une réactivité normale, entre personnes de bonne intelligence. Mais il s'avère difficile parfois de le faire par manque de moyens financiers, chacun ayant, à  l'heure actuelle, beaucoup à donner ! C'est l'ETAT qui devrait avoir honte (les restos du coeur existent toujours et personne n'est gêné !), sachant très bien ce qui se passe : fraudes aux allocs, à la sécurité sociale, aux logements, par ceux qui rentrent à pleine porte pour profiter des largesses de la France. Pour rien au monde, je ne voudrais être au gouvernement à quelque poste que ce soit, ces élus osent-ils se regarder dans une glace ?

Votez pour ce commentaire: 

D'ou l'obligation de revoir

Portrait de Sea Shepherd

Sea Shepherd

D'ou l'obligation de revoir,toute la politique sociale,qui favorise l'assistanat et oublie nos seniors.
Il serait grand temps,de nous rendre des comptes sur les dépenses faramineuses du social imigrationnaire.
Qu'on nous explique,la raison pour laquelle,le peuple français se trouve désavantagé par nos gouvernants depuis 45 ans.
Et surtout,le manque de repères générationnels,entretenue par le manque de rigueur des parents envers leurs enfants depuis 2 générations.La famille est primordiale et évite le déclin de la solidarité nationale identitaire.

Votez pour ce commentaire: 

 .....Ne pas oublier:L

Portrait de cubero

 .....Ne pas oublier:L'OBLIGATION ALIMENTAIRE existe aussi pour les ex-gendres et/ou les ex-belles-filles,LORSQUE IL Y A EU DESCENDANCE (enfants),même si ceux-ci n'avaient pas eu de bons rapports avec les ex-beaux -parents......

Votez pour ce commentaire: 

Publicité