Les radars piéton

Le premier radar piéton français est testé à la Grande-Motte, dans l'Hérault, depuis le début du mois d'août dernier. Contrairement à ce qu'indique son nom, il ne s'agit pas de verbaliser les piétons, mais bien les automobilistes. En effet, le dispositif vise à sanctionner les conducteurs qui ne cédent pas le passage aux piétons. L'appareil est équipé de cinq caméras permettant de constater si un usager souhaite emprunter un passage piéton. Dans ce cas, le radar s'assure que les automobolistes ont bien laissé passer ce dernier.

Publicité
Autrement, ces derniers seront flashés et sanctionnés d'une amende de 135 euros et d'un retrait de quatre points sur leur permis de conduire. S'agissant d'une expérimentation, le radar de la Grande-Motte ne permet pas de verbaliser, il a été installé à but pédagogique. Celui-ci restera tout de même en place jusqu'au mois de novembre. D'après La Dépêche du Midi, le dispositif devrait être testé dans un second temps dans les villes de Calais et de Lyon. Par ailleurs, un radar stop a également été expérimenté en février 2016 dans l'Essonne, mais son utilisation n'a pas encore été démocratisée.