Le radar passage à niveau

Ce type de radar a été testé pour la première fois en 2005. En 2009, l'Etat, en accord avec Réseau férré de France, a décidé de sécuriser les passages à niveau les plus dangereux en y installant officiellement des radars. Les premiers ont été déployés en 2012. Ces derniers fonctionnent de la même façon que les radars feux rouges. Ainsi, l'appareil prend deux clichés.

Publicité
Un premier lorsque l'usager a franchit la ligne, le second quand celui-ci s'est engagé sur le passage à niveau. Le radar intégre un délai de sécurité de quelques secondes avant d'enregistrer l'infraction. Les radars passage à niveau sont installés sur des voies prioritaires définies en accord avec Réseau férré de France et la SNCF. On comptait 80 cabines installées en France au 1er janvier 2017.