©AFP

Le radar feu rouge

Les radars de feux rouges ont été mis en service en 2009. Ils permettent de contrôler les franchissements illégaux de feux rouges des conducteurs. Installé quelques mètres avant le feu, l'appareil prend deux photos du véhicule en infraction. Une si celui-ci franchit la première ligne prévue à cette effet, la deuxième quand il dépasse la seconde ligne. Le conducteur est verbalisé si la deuxième photo se déclenche.

Publicité
Les radars feu rouge ne sont pas signalés car le feu tricolore est déjà une signalisation en tant que telle et qu'un panneau pourrait perturber la visibilité. Ce dispositif est installé dans les zones urbaines à fort trafic et dans des lieux fortement fréquentés par les piétons. Au 1er janvier 2017, 706 cabines était déployées aux feux rouges français. En octobre 2015, des tests ont été effectués pour pouvoir, à terme, à la fois contrôler le passage au feu rouge et la vitesse au feu vert.