Fini les constats automobiles amiables version papier. Désormais, il est possible de déclarer un accident directement depuis votre mobile ou depuis votre tablette grâce à une application.

Si vous avez un accident dans l’Hexagone et que les deux véhicules concernés sont immatriculés en France ou à Monaco, vous avez désormais la possibilité d’établir un constat amiable grâce à une application mobile répondant au nom de e-constat auto. Le principe ? Il est simple.

A lire aussi : Radars de vitesse : de nouveaux boîtiers installés dans les virages

Uniquement pour les dégâts matériels

Lorsqu'un accident se produit et que celui-ci n’occasionne que des dommages matériels, l’application e-constat auto vous permet de rédiger votre constat sur un même smartphone (en cas d’accord quant aux responsabilités et circonstances de l’accident),ou bien sur deux téléphones (le vôtre et celui de la personne avec laquelle vous avez eu un accrochage) dans le cas inverse. Concrètement, il vous suffit, dans un premier temps, de télécharger l’application en question, d’identifier votre assureur et d’indiquer votre numéro d'immatriculation, ainsi que les informations de votre véhicule. Dans un second temps, l’application vous demande de cocher différentes cases indiquant les circonstances de l’accident (vous avez même la possibilité de dessiner un croquis et d’intégrer des informations complémentaires). Vient, dans un troisième temps, le moment de pré-visualiser votre constat. Vous avez, à ce moment, encore la possibilité de le modifier. Vous signez sur l’écran et votre constat est validé.

Les assureurs prennent le relai

Publicité
Une fois votre e-constat établi, les informations seront (sécurisées bien sûr),mais surtout transmises aux deux assureurs. Vous recevrez alors un SMS qui vous confirmera la prise en compte de votre déclaration. Vous recevrez également quelques jours plus tard un mail de confirmation avec le constat amiable en version PDF que vous pourrez imprimer si vous le souhaitez. Au vu des informations transmises, les assurances concernées effectueront les mêmes démarches que si vous leur aviez adressé un constat papier. Charge à elles, comme à l’accoutumée, d’évaluer, ensuite, les indemnisations à prévoir et les éventuel malus.

En vidéo - Assurance automobile : qu'est-ce que le e-constat ?