Vidéos Argent/Bourse
La 20ème édition du Forum économique international de Saint-Pétersbourg a démarré aujourd'hui. S'étalant jusqu'au 18 juin, ce rendez-vous annuel des grands patrons et des personnalités européennes de premier plan est présenté par Kremlin comme un "Davos russe". La Russie veut miser sur l'événement pour sortir de la crise et redresser son économie, handicapée par la chute des prix du pétrole et les sanctions occidentales liées aux tensions en Ukraine. Par ailleurs, les investisseurs russes et étrangers se retrouvent autour de Vladimir Poutine, à l'heure où les mesures de rétorsion économiques contre Moscou ont été prolongées de six mois ce jeudi par l'Europe. - Avec: Tania Sollogoub, économiste au Crédit agricole SA. Général Dominique Trinquand, ancien chef de la mission militaire auprès des Nations unies. Et Benaouda Abdeddaïm, éditorialiste BFM Business. - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 16 juin 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
Vidéos à la une
MOSCOU - 6 février 2015 - Malgré cinq heures de pourparlers, Vladimir Poutine, Angela Merkel et François Hollande ne sont pas parvenus à un résultat tangible dans le dossier ukrainien. Si la chancelière allemande et le président français ont regagné leur capitale respective, leurs diplomates restent sur place. Objectif : parvenir à un accord. Les dirigeants ont convenu de faire le point dimanche par téléphone. " Sur la base des propositions présentées par le président français et la chancelière allemande, le travail conjoint continue afin de préparer un texte commun sur la mise en oeuvre possible des accords de Minsk, ce texte inclurait les propositions du président ukrainien " a précisé Dmitri Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine. Les accords de Minsk signés le 5 septembre prévoyaient un cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine. Ignorés sur le terrain au bout de quelques jours, ils avaient cependant été paraphés par toutes les parties, et servent donc de base de discussions. Depuis le début du conflit ukrainien il y a 10 mois, plus de 5.000 personnes ont perdu la vie.
International
Le très célèbre McDonald's de la place Pouchkine de Moscou (Russie) est fermé jusqu'à nouvel ordre. Lui et trois autres restaurants de la chaîne ont été contraints de garder portes closes pour "non respect des normes sanitaires" dit-on officiellement.
Vidéos à la une
Guillaume Paul revient sur Vladimir Poutine qui menace de couper l'approvisionnement en gaz à l'Ukraine et à l'Europe. Les européens doivent-ils craindre une pénurie de gaz ?
Publicité