Vidéos A la une
Pour la deuxième fois de son histoire, l'Ukraine a remporté le concours de l'Eurovision. Cette année, c'est Jamala, une Tatare de Crimée qui a remporté le prestigieux trophée. Elle est l'invité de Maria Korenyuk, dans Global Conversation. 'Jamala, merci d'avoir accepté notre invitation. Félicitations pour cette victoire. J'aimerais savoir si vous vous attendiez à gagner. Est-ce que cela a été facile ou difficile de l'emporter ?' - 'Je peux vous dire que ça n'a pas été facile, ça c'est sûr ! C'était difficile parce que ma chanson sort du cadre habituel de cette compétition. Dès le départ, on m'a dit qu'elle était bizarre, triste, etc. L'Eurovision ce sont des souvent des chansons légères alors que moi j'ai présenté un titre très intime, très personnel'. Biographie express Jamala, de son vrai nom Susana Jamaladinova est une chanteuse, compositrice et comédienne ukrainienne. Elle est née en 1983 à Osh, au Kirghizistan, qui faisait à l'époque partie de l'URSS. À la fin des années 1980, sa famille a déménagé dans la péninsule de Crimée, en Ukraine, la région d'origine de son père. L'Ukraine faisait également partie de l'URSS. Jamala est diplômée de l'académie ukrainienne de musique en tant que chanteuse d'opéra. Elle chante en ukrainien, tatar, russe et anglais. 'Votre chanson s'appelle '1944'. C'est une année tragique pour les Tatars de Crimée puisque c'est en mai 1944 que Staline a ordonné leur déportation. Cette chanson, c'est l'histoire de votre famille. Que s'est-il passé pour les membres de votre famille à l'époque ?' - 'Cela remonte au 18 mai 1944 vers trois heures du matin. Des agents du NKVD sont arrivés chez mes arrière-grands-parents et ils ont dit 'Prenez vos affaires !'. Ils leur ont donné 15 minutes. Mon arrière-grand-mère, Nazalkhan, avait cinq enfants : quatre garçons et une fille. Ils ont été poussés dans un train et expulsés de Crimée pour être déportés en Asie centrale. Mon arrière-grand-mère a passé plusieurs semaines dans ce train, sans eau ni nourriture. Pendant le trajet, elle a perdu sa fille. J'ai réalisé que j'avais envie de raconter cette histoire'. 'En 2014, des événements ont bouleversé la Crimée. Vous savez de quoi je veux parler : l'annexion de la péninsule par la Russie et l'oppression, la répression, des Tatars de Crimée. Comment ces événements récents ont influencé l'écriture de votre chanson ? Ont-ils été un déclencheur pour vous ?' - 'Je peux dire que ces événements m'ont rendu très triste. Ils m'ont certainement influencé dans l'écriture de ma chanson. Cependant, je souligne que j'ai écrit ce titre spécifiquement pour évoquer l'année 1944. C'est d'ailleurs pour cela que je l'ai baptisé '1944'. 'Jamala, vos parents vivent toujours en Crimée, au sein de la communauté tatare, qui fait l'objet d'une répression. Qu'est-ce que votre victoire à l'Eurovision a changé pour vos parents ?' - 'Ils ont reçu beaucoup de félicitations. Beaucoup d'inconnus sont allés chez eux pour leur dire bravo. Certains leur ont dit leur gratitude, certains ont apporté des gâteaux... Le soir où j'ai gagné, il y a même des habitants qui ne sont pas pro-Ukrainiens qui ont dit que c'était leur victoire à eux aussi. C'était peut-être éphémère mais pendant quelques jours, les gens se sont sentis unis'. 'Comment est né votre amour de la musique ?' - 'Ce sont mes parents qui me l'ont donné. Ce sont des musiciens. Mon père est accordéoniste, ma mère joue du piano. Elle a été professeur de musique, elle donne encore des cours. À la maison, on faisait des fêtes de famille où tout le monde chantait des chansons ukrainiennes, grecques, arméniennes, azéries. Il y avait toujours de la musique dans la maison, beaucoup de musique'. 'Comment vous êtes-vous préparée avant de monter sur scène ? Avez-vous une routine, un rituel spécial ? Comment se mettre en condition avant d'interpréter une chanson si personnelle et réussir sa prestation ?' - 'Pour la chanson '1944', c'était très difficile. J'ai essayé d'imaginer ce que j'aurais pu ressentir si on avait été en 1944. C'est un concours de chant, on passe les uns après les autres. Et moi je devais passer après quelqu'un qui chantait une chanson légère... Et là, c'est à vous et vous avez seulement trois minutes pour vous exprimer. Quand je suis montée sur scène, mes yeux étaient remplis de larmes. J'étais vraiment très émue. De toute façon, si vous faites semblant d'être bouleversé, ça ne marche pas. Personne ne peut vous croire.' 'Jamala, vous avez rencontré le succès, et pas seulement en Ukraine. Vous avez débuté une carrière de comédienne. Et maintenant vous êtes impliquée dans le domaine public. Le président ukrainien Poroshenko vous a nominée pour devenir ambassadrice de l'Unicef et vous avez été approchée par des partis politiques. Êtes-vous prête à vous engager dans une autre voie que celle de la chanson ?' - 'Oh, je ne le souhaite pas, non. Vous savez ce que je me suis dit quand je suis rentrée en Ukraine après ma victoire ? Je me suis assise et je me suis dit : 'J'aimerais écrire un nouvel album. Me cacher quelque part dans la cave avec des musiciens et faire de la musique !'. Faire de la politique ? Ah non, à aucun prix ! En politique, il n'y a pas de sentiments. Et moi, je ne peux pas vivre sans sentiments. Voilà pourquoi la politique, ce n'est pas pour moi !' 'Jamala, j'imagine qu'il serait logique que vous preniez un peu de repos après le concours de l'Eurovision, toutes ces répétitions, le spectacle... Mais vous avez décidé de partir en tournée pour présenter votre dernier album. D'où ma question : d'où vous vient cette énergie, cette inspiration ?' - 'Pour être honnête, je suis inspirée par les gens. Quand j'ai été accueillie à l'aéroport de Kiev, j'ai pleuré de joie avec tout le monde. Les enfants pleuraient, les adultes aussi, moi aussi... C'était quelque chose de... Je ne sais pas... Je ne peux pas le décrire. Je pense que les autres peuvent vous prendre de l'énergie mais ils peuvent aussi vous donner de l'énergie. Le plus grand plaisir, la plus grande inspiration vient toujours du public. Bien sûr, je pourrais partir en vacances. J'aime l'eau, la mer, l'océan, les rivières, les lacs... Mais là je n'ai pas le temps pour ça. J'ai vraiment envie de chanter et de donner au public le meilleur de moi-même'.
Vidéos A la une
La chanteuse Jamala, qui a permis à l'Ukraine de remporter l'Eurovision , est déjà une star dans son pays. C'est en héroïne qu'elle a été accueillie à l'aéroport Boryspil de Kie ce dimanche. Notre reporter sur place Dmytro Polonsky: _'Enorme agitation sur le tarmac, des dizaines de journalistes félicitent Jamala. Pendant ce temps des centaines de personnes l'attendent dans le hall de l'aéroport _ Intitulée '1944', le titre interprété par la chanteuse évoque la déportation des Tatars de Crimée par Staline pendant la seconde guerre mondiale. 'Cette victoire a une énorme signification pour la Crimée et les Tatars de Crimée. L'Ukraine a permis au monde entier de comprendre grâce à la victoire de Jamala', affirme le président de l'assemblée des Tatars de Crimée (Mejlis), institution jugée 'terroriste' par la Cour Suprême de Crimée le mois dernier, et de fait bannie de la région annexée par la Russie en 2014. Les Tatars de Crimée, des musulmans, s'opposent aux autorités russes depuis le rattachement à Moscou de cette presqu'île ukrainienne. 'La Crimée, c'est l'Ukraine!' ont scandé les fans massé dans le hall des arrivées. 'Elle a chanté une chanson sur notre douleur, la douleur que l'on a ressenti', dit une petite fille en habit traditionnel. 'J'ai pleuré d'émotion et j'ai crié 'Hurrah'!', assure une autre fille qui attend la chanteuse assise sur les bancs de l'aéroport.
Vidéos A la une
Le jury avait désigné l'Australie, mais le vote des téléspectateurs a fait pencher la balance en faveur de l'Ukraine. Et c'est donc Jamala qui a remporté samedi, à Stockholm (Suède), le concours 2016 de l'Eurovision. Sa chanson, intitulée 1944, évoque, à travers l'histoire de sa famille, la déportation des Tatars de Crimée par Staline pendant la Seconde guerre mondiale. 'C'est un grand honneur pour moi, a commenté l'heureuse élue. Et c'est aussi une énorme responsabilité. Vous savez, quand on parle de la vérité, on peut toucher les gens.' Le suspense a duré jusqu'aux derniers instants du concours. Après avoir donc obtenu, et de loin, les faveurs du jury, l'Australienne Dami Im s'est fait rattraper sur le fil lorsque ses voix ont été cumulées aux votes des téléspectateurs. Les téléspectateurs ont en réalité plébiscité la Russie, dont le retard était toutefois trop important pour rattraper le voisin ukrainien. 'Nous avons fait le maximum pour représenter notre pays le mieux possible et je crois que nous y sommes parvenus, a ensuite commenté le chanteur russe, Sergueï Lazarev. Le fait que les téléspectateurs européens nous aient donné la première place est le plus important.' Avec d'autres, le président du comité des Affaires étrangères du Sénat russe, Konstantin Kossatchev, a dénoncé un vote 'politique' en faveur de la candidate ukrainienne. Il y a même vu une menace sur le processus de paix entre les deux pays.
Vidéos A la une
'Jamala, tu es la meilleure.' Dans la capitale de l'Ukraine, Kiev, des jeunes filles exultent. 'Elle est une personne incroyable, sincère, dit Oksana. Elle est très forte, elle obtient toujours ce qu'elle veut. Et nous, nous sommes heureuses !' Le succès de la chanteuse ukrainienne au concours 2016 de l'Eurovision a été accueilli avec euphorie par la population. A l'image de Petro : 'L'Ukraine s'ouvre au monde. Sérieusement. Les gens vont apprendre de nous. Ils vont découvrir une autre Ukraine.' Ludmila partage cet avis : 'Je suis contente que notre fille ait gagné. Elle a énormément de talent. Et son succès rejaillit sur tous les Ukrainiens.' Le texte éminemment politique de la chanson lauréate amplifie la fierté du pays. 'Notre chanteuse est la meilleure, commente un policier, Dmytro Shchavliov. Je lui souhaite inspiration et succès. C'est aussi pour nous un pas en avant vers un avenir meilleur. J'espère que le monde sera bon avec l'Ukraine comme il l'a été avec Jamala.' 'Mon objectif est de raconter l'histoire de ma famille, plus généralement celle des Tatares de Crimée, pour que plus jamais une telle chose n'arrive', avait expliqué Jamala en mars dans une interview à Euronews. Grâce à sa victoire, l'Ukraine accueillera le concours Eurovision l'an prochain. Pour la deuxième fois de l'histoire, après 2004.
Vidéos A la une
Explosion de joie dans les couloirs du bâtiment qui a abrité les demi-finales de la 61ème édition du concours Eurovision de la chanson à Stockholm. La liste des 26 candidats pour la finale du 14 mai est désormais arrêtée. 42 pays concourraient au départ pour ce que l'on peut appeler les Jeux Olympiques de la chanson. La Suède organisatrice, ainsi que l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie et le Royaume-Uni étaient directement qualifiées. La Belgique rejoint les Pays-Bas voisins, l'Allemagne et la France en finale, avec Laura Tesoro, 19 ans, qui sera la première à monter sur scène samedi soir. Avec son 'Sound of silence', la chanteuse autralo-coréenne Dami Im fait partie des favorites. La chanson 'Made Of Stars' du chanteur israélien Hovi Star a reçu un accueil très chaleureux lors des demi-finales. Hovi Star 'Je n'ai pas de mots pour décrire cela, ce que je dis à la fin de ma chanson, je veux dire chaque mot. Les rêves que osez faire deviennent réalité. Celui-là est devenu réalité pour moi'. Dami Im 'Je suis tellement soulagée. Merci à tous ceux qui otn voté. Je suis heureuse de rester un peu plus à Stockholm'. Laura Tesoro 'C'était génial! Je suis tellement contente que je voudrais remercié tous ceux qui ont voté, merci beaucoup'. Très attendue aussi, l'Ukrainienne Jamala, interprètera une chanson très personnelle, '1944'. Une chanson sur le sort des tatars de Crimée, déportés en 1944 parce accusés par Staline d'avoir collaborés avec les nazis. Un hommage poignant à ses grands-parents déportés. Place au suspens donc et à la chanson pour cet immense concours suivi dans le monde entier.
Vidéos A la une
Iveta, la représentante de l'Arménie au concours de l'Eurovision, a provoqué un scandale, mardi, lors de la première demi-finale.Elle a brandi le drapeau de la république du Haut-Karabagh, qui lutte pour son indépendance. Le problème c'est qu'elle n'en avait pas le droit, selon le règlement du concours. La chanteuse se défend en parlant de message pour la paix dans la région. Iveta Mukuchyan: 'Tout ce que je veux dire, tout ce que je veux transmettre, c'est que, s'il vous plaît, je veux juste la paix à la frontière arménienne, je veux juste la paix. Et c'est pour cela que j'ai écrit cette chanson, je veux juste propager des ondes d'amour, cette chanson, c'est ce qui se passe à l'intérieur de moi.' Sietse Bakker, organisateur du concours : 'Je l'ai dit très clairement : il est inacceptable d'avoir ce drapeau dans la Green Room lors de la grande finale. Et si cela doit se reproduire, il y aura des conséquences plus graves, qui peuvent effectivement conduire à la disqualification dans le concours cette année, ou une exclusion au concours de l'Eurovision pour les 3 prochaines années.' Les seuls drapeaux autorisés sont ceux des états reconnus par l'ONU, ceux de l'Union européenne, les drapeaux régionaux, ceux du pays du participant, ainsi que l'étendard arc-en-ciel. Certains drapeaux sont strictement interdits dans le concours, qui a établi une liste noire. Parmi eux : la Crimée, le Kosovo, la Palestine, l'Ecosse, la Transnistrie, ou encore le Nagorno-Karabakh Ce règlement a suscité des polémiques cette année lorsque Palestiniens, Gallois et Basques se sont aperçus que leur drapeau figurait sur la liste noire de l'Eurovision, au même titre que celui de l'organisation Etat islamique. L'UER a finalement courbé l'échine et fait savoir qu'elle autorisait les drapeaux 'nationaux, régionaux et locaux des participants, notamment gallois et same'. Peuple autochtone des pays nordiques et de Russie, les Sames - ou Lapons - seront représentés par la Norvégienne Agnete qui avait souhaité porter la bannière de sa communauté sur scène.
Vidéos A la une
A une semaine de la grande finale de l'Eurovision le 14 mai prochain, le musée du groupe Abba en Suède, pays hôte de cette édition, inaugure une exposition interactive sur le concours européen de la chanson. Sa victoire à l'Eurovision en 1974 avec la chanson 'Waterloo' a lancé la carrière du groupe Abba. 'C'est l'un des rares évènements ou toutes les chaînes européennes se réunissent pour une soirée en direct, et l'un des rares ou les Européens peuvent se sentir connectés. Cela se passe en même temps en Roumanie qu'aux Pays-Bas. Et quand les portes-paroles des pays annoncent les points, cela nous rapproche un peu plus de tous ces peuples', estime Bjorn Ulvaeus, ancien membre du groupe. La Roumanie, dont la télévision publique est endettée auprès de l'Union européenne de radio-télévision qui organise l'évènement, a été exclue cette année. Grâce au karaoké, les visiteurs de l'exposition peuvent se prendre eux-mêmes pour des stars de la chanson.
Vidéos A la une
Après le drapeau basque, c'est celui de la Palestine qui provoque un incident diplomatique avec le concours Eurovision. Un brouillon de document présentant les drapeaux interdits cette année pendant l'émission inclut celui de la Palestine. Le festival de chanson a en effet pour règle de bannir certaines bannières à caractère trop politique et de n'accepter que les drapeaux des pays membres de l'ONU. Pourtant, la Palestine, depuis novembre 2012, est membre observateur de l'Organisation. Les autorités palestiniennes sont furieuses. Saeb Erekat, haut responsable palestinien : 'Nous appelons la présidence de l'Eurovision à révoquer cette décision immédiatement et à présenter des excuses aux onze millions de Palestiniens pour cette erreur grave, inacceptable et pleine de mépris'. Dans un message envoyé à notre rédaction, les organisateurs de l'Eurovision s'expliquent sur cette politique des drapeaux et s'excusent auprès de quiconque pourrait en être offensé. Mais à la mi-journée ce lundi, il était encore impossible de savoir si la drapeau palestinien allait être finalement interdit lors du concours Eurovision.
Vidéos A la une
Jüri Pootsman a 21 ans et il a remporté l'Estonian Idol 2015, le télé-crochet estonien, qui lui a valu un contrat avec Univesal Musique. Il est désormais la nouvelle pop star de son pays. pic.twitter.com/OaScs0B0tT- Jüri Pootsmann (@j_pootsmann) April 11, 2016 La renommée du jeune homme l'a conduit à être désigné pour représenter son pays cette année au concours de l'Eurovision où il chantera son tube 'Play'. 'Tout à commencé quand j'ai gagné Estonian Idol l'année dernière, après tout s'est accéléré' raconte le jeune homme. 'C'était assez impressionnant, on peut facilement perdre la tête, mais j'ai gardé les pieds sur terre, et tout va bien. Maintenant, c'est l'Eurovision et c'est encore plus fou. Alors j'en profite.' 'Je chantais dans une chorale quand j'étais petit' raconte encore Jüri. 'J'ai commencé à chanté solo il y a deux ou trois ans. C'est assez nouveau pour moi. Mais j'apprends, j'essaie de tirer le plus possible de chaque expérience et de chaque concert.' Jüri Pootsman avoue être un garçon plutôt timide, mais il apprend et il compte bien continuer à faire de la musique, quelque soit son résultat à l'Eurovision. 'Je ne me suis pas vraiment fixé d'objectif, mais cela serait vraiment bien d'arriver jusqu'en finale. Le plus important, c'est l'expérience. Après l'Eurovision, je pense que nous allons commencer à préparer mon deuxième album et on verra ensuite, mais en tout cas, faire de la musique.' Jüri va donc concourir pour le demi-final de l'Eurovision à Stockholm le 10 mai et, s'il est qualifié, il ira en finale le 14 mai.
Vidéos A la une
Joe et Jack est un duo composé de deux anciens candidats de la quatrième saison de l'émission The Voice UK, Joe Woolford et Jake Shakeshaft. Ils décident de montent leur duo après l'émission et remportent la finale nationale 'Eurovision: You Decide' le 26 février dernier avec leur chanson 'You're Not Alone'. The official UK #Eurovision music video for 'You're Not Alone' JoeandJakeMusic is here! pic.twitter.com/OSBEduglW9- BBC Eurovision (bbceurovision) 14 mars 2016 Filming JoeandJakemusic's #Eurovision postcard today in Liverpool's iconic Cavern Club. pic.twitter.com/1uQSx2Q60M- BBC Eurovision (bbceurovision) 6 avril 2016 'Nous avons travaillé ensemble depuis 'The Voice', et nous cherchions différentes options sur la façon de nous présenter en tant que duo explique Joe Woolford. Avec notre manager, on s'est demandé : 'Comment peut-on faire ?'. Et puis la compétition 'Eurovision :You Decide' est arrivée et on s'est dit que ce serait parfait. Nous avons obtenu un créneau pour représenter la Grande-Bretagne et nous sommes vraiment super contents'. Joe et Jake chanteront lors de la finale du concours à Stockholm, en Suède. Un événement dont l'audience télévisée est d'environ 180 millions de téléspectateurs à travers 67 pays. C'est la 60éme participation de la Grande-Bretagne. L'an dernier, le pays n'avait obtenu que 5 points. You can download our first EVER single 'You're Not Alone' right now on iTunes! https://t.co/2rsNFCutBB#JoeAndJake pic.twitter.com/1ZHLlXIQt2- Joe and Jake (@JoeandJakemusic) 11 mars 2016 Un mauvais résultat n'inquiète pas vraiment le duo : 'C'est seulement une autre étape dans notre carrière, quelque chose pour lequel nous avons travaillé très dur souligne Jake Shakeshaf. Peu importe ce que nous faisons, nous avons pris la décision de le faire ensemble et nous sommes très fiers d'être.C'est le bon moment pour faire partie de l'Eurovision car cette année, le concours a lieu en Suède, et le pays le prend très au sérieux. Nous avons donc vraiment hâte d'aller là-bas et de voir ce qui va se passer.' La finale du concours de l'eurovision aura lieu le 14 mai à Stockolm. avec APTN
Vidéos A la une
Elle s'appelle Jamala, elle est Tatare et elle a été choisie par le public ukrainien pour représenter le pays à l'Eurovision 2016 en mai. Sa chanson intitulée '1944' évoque la déportation de 250.000 Tatars de Crimée par Staline durant la Seconde Guerre mondiale. Un choix qui va sans nul doute déplaire à la Russie et qui pourrait être remis en cause mi-mars par les garants du respect du règlement du concours, mais dimanche soir, l'heure était à la joie : 'Je suis si fatigué et si heureuse. Je crois que je peux dire beaucoup sur l'Ukraine à l'Europe, beaucoup de choses qu'elle ignore.' En 2009, l'Eurovision avait déjà retoqué la chanson de la Géorgie 'We don't wanna put in', dont le titre jouait sur les mots et pouvait être entendu comme un rejet direct du président russe. La télévision publique géorgienne avait alors refusé toute modification de la chanson et décidé de se retirer du concours... Autre polémique en 2014, avec la participation et la victoire de Conchita Wurst. Sa chanson n'avait pas été retouchée, mais la candidate autrichienne transsexuelle avait été victime d'une grande campagne de boycott par la Russie, la Biélorussie et l'Arménie. Certains hommes politiques russes ayant crié au scandale et déclaré que c'était la fin de l'Europe. L'an dernier, c'est la participation de la Hongrie et la chanson du groupe Boggie 'Wars for nothing', 'Des guerres pour rien' qui avaient été remises en cause. Le texte mentionnait 500 enfants de Gaza tués durant l'attaque israélienne de 2014. Après la plainte d'Israël, le groupe s'était auto-censuré... Incidents et polémiques de ce type sont légions depuis le début de l'Eurovision qui a été créé en pleine guerre froide, en 1955, par les télévisions publiques occidentales et qui interdit les messages politiques dans les chansons... Le jury ukrainien le sait, mais comme l'explique Ruslana, juge et gagnante de l'Eurovision 2004 : 'Cette chanson porte une idée, et elle sera portée aux Européens. Il faut prendre en compte la personne qui apporte ce message, il est très important pour moi et pour des millions d'Ukrainiens que ce soit Jamala...' Le choix de Jamala, Tatare de la Crimée annexée par Vladimir Poutine, est déjà en soi, un symbole fort pour l'Ukraine. 'Ici, le lien vers les paroles de la chanson '1944' de Jamala':http://lyricstranslate.com/fr/1944-1944.html-6.
Vidéos A la une
Il a beau être taxé de démodé ou de kitsch, l'événement reste plébiscité. Quelques 200 millions de téléspectateurs devraient suivre ce 60ème concours Eurovision de la chanson, qui se tient cette année à Vienne. Les favoris à la succession du phénomène autrichien Conchita Wurst, qui ouvrira le spectacle avec une arrivée suspendue dans les airs, sont Suédois, Russe et Italien. En tout, 27 candidats sont en lice. Petit florilège de ces jeunes chanteurs de variété... 'Je pense que c'est important de chanter une chanson avec un message, estime la candidate hongroise, Boggie, qui entonnera un morceau contre la guerre. C'est l'essence de l'art, et je suis très fière de représenter mon pays avec une chanson comme ça, ça va me différencier des autres candidats.' 'Ma chanson porte un message : 'n'abandonnez pas', précise quant à lui le candidat de l'Azerbaïdjan, Elnur Huseynov. Quelles que soient les difficultés dans la vie, il ne faut pas abandonner, il faut se battre pour un avenir meilleur et pour son bonheur.' Le concours de l'Eurovision, c'est aussi de nombreuse animations à Vienne, avec des concerts programmés en marge de l'événement. L'occasion, pour la municipalité, d'estomper l'image très conservatrice de l'Autriche, et de surfer sur l'effet Conchita Wurst, laquelle joue les guides touristiques sur des vidéos, mais fait aussi l'objet, à Rathausplatz, d'un concours bis, plus décalé, de la meilleure chanteuse à barbe. Avec AFP et Reuters
Vidéos A la une
Jeudi soir, trois millions d'Allemands n'en croient pas leurs oreilles quand Andreas Kümmert renonce, en direct, à la télévision, au concours de l'Eurovision. 'Ann Sophie est plus plus qualifiée que moi' explique alors le jeune homme plébiscité par des millions de fans. La décision d'Andreas Kümmert fait la une de la presse allemande. Sa voix haute et ses interprétations rock avaient séduit le public. Andreas Kümmert cède la place à Ann Sophie, qui était arrivée en seconde position à l'issue du concours de sélection pour l'Eurovision. Ann Sophie a 24 ans et c'est elle qui représentera l'Allemagne à l'Eurovision, le 23 mai, à Vienne, avec sa chanson 'Black Smoke'.
Vidéos A la une
Depuis sa victoire à l'Eurovision, il est le travesti le plus célèbre d'Europe. Conchita Wurst était ce mercredi l'invité du Parlement européen, plus précisément de cinq de ses groupes politiques, Verts en tête. ' Conchita Wurst est juste une part de gâteau de ma vie, a-t-il expliqué à euronews qui l'interrogeait sur son nom de scène. Ce personnage est très important pour moi. Ce n'est pas un concept. Je ne l'ai pas planifié. La vie l'a fait pour moi. ' Tout comme l'Union européenne, Conchita Wurst se veut un porte-drapeau de la diversité et de la tolérance. Un message repris par ses fans. Plusieurs centaines de personnes auront bravé la pluie bruxelloise pour venir écouter le chanteur autrichien, un concert express, car pour l'heure, son répertoire n'est pas très étoffé.
Vidéos A la une
Le travesti barbu Conchita Wurst, vainqueur de l'édition 2014 du concours de l'Eurovision, a été accueilli par des centaines de fans dimanche à l'aéroport de Vienne. Le ministre autrichien de la...
Vidéos A la une
Tom Neuwirth, alias Conchita Wurst, salue un message de tolérance après sa victoire au concours de l'Eurovision au Danemark. Il, elle, a été accueillie par une foule de fans à l'aéroport de...
Vidéos A la une
Conchita Wurst remporte le concours de l'Eurovision à Copenhague. Le travesti barbu permet à l'Autriche de s'imposer pour la première fois depuis 1966. Agé de 25 ans, Conchita Wurst - alias Tom...
Vidéos A la une
Qui va remporter le concours de l'Eurovision ce soir au Danemark ? Cette année, il n'y a pas de favoris de façon aussi nette que l'an passé. Le suspens est donc bien présent pour cette...
Vidéos A la une
L'évènement attire chaque année environ 100 millions de téléspectateurs, fans de chanson populaire et de soirée festive : la grande finale du concours de l'Eurovision a lieu ce soir au Danemark...
Vidéos A la une
Tenant du titre, c'est le Danemark qui accueille samedi 10 mai la finale du concours de l'Eurovision 2014. Son candidat est qualifié d'office pour le grand soir. Même chose pour 5 autres...
Vidéos A la une
Copenhague exulte à l'approche de la finale de l'Eurovision. Samedi 10 mai, le Danemark remettra son titre en jeu. À l'approche du grand soir, les 26 finalistes peaufinent leur prestation. Parmi...
Vidéos A la une
L'Arménie et la Suède, les deux grandes favorites de l'Eurovision, se sont qualifiées hier soir lors de la première demie-finale au Danemark, mais au delà de la musique, c'est la politique qui...
Publicité