Politique
Ce mardi matin, Jean-François Copé a été convoqué au Pôle financier du tribunal de Grande Instance de Paris concernant les pénalités de Nicolas Sarkozy payées en 2013 par l'UMP.
Politique
Nicolas Sarkozy a fait un chèque 363 615 euros à l'UMP pour "assumer" les pénalités dues à l'invalidation de ses comptes de campagne de 2012.
Politique
L’ancien chef d’Etat est depuis lundi dans le viseur de la justice pour "abus de confiance", "complicité" et "recel" dans le cadre d’une nouvelle enquête portant sur le paiement par l’UMP de pénalités qui lui étaient attribuées.
Politique
Ce lundi 6 octobre, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour "abus de confiance" visant Nicolas Sarkozy.
Politique
Depuis sa défaite en 2012, Nicolas sarkozy est membre de droit au Conseil constitionnel. Problème, siéger parmi les sages est incompatible avec quelconque activité politique.
Politique
Le parti d'opposition aurait-il payé des pénalités à la place de Nicolas Sarkozy ? C'est ce que tentent de vérifier les enquêteurs saisis par le parquet de Paris depuis le 2 juillet dernier.
Politique
La communication, le spectacle et l'envie d'en mettre plein la vue ont grandement contribué à l'explosion du plafond du budget de la campagne de Nicolas Sarkozy. De la confection de la loge à la relative improvisation de son organisation, le meeting de la Concorde incarne la dérive budgétaire révélée par l'affaire Bygmalion. 
Politique
Un scandale peut en cacher un autre. Alors que la pression monte autour de ce qui est appelé "l'affaire Bygmalion", l'avocat de la société incriminée porte des accusations très graves sur le parti d'opposition.  
Politique
En fouillant dans les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, l'hebdomadaire L'Express a fait de très intéressantes trouvailles.
Politique
Le meeting de Toulon (Var) du 1er décembre 2011 de Nicolas Sarkozy est dans le viseur de la justice. L'AFP a en effet annoncé ce lundi l'ouverture d'une enquête à propos du financement de cette réunion.
Politique
La commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques ( CNCCFP) a refusé de rembourser près de 700 000 euros de dépenses à la présidente du Font National, soit 7,66% de ce que Marine Le Pen avait dépensé pour fiancer sa campagne présidentielle en 2012.
Politique
Alors que l’UMP a jusque fin septembre pour réunir les 11 millions d’euros qu’il doit rembourser suite à l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, le parti d’opposition aurait déjà récolté 10,9 millions d’euros.
Politique
Le vice-secrétaire général de l’UMP Geoffroy Didier demande aux sympathisants et militants de gauche de se mobiliser pour la grande souscription nationale visant à renflouer les caisses du parti de l’opposition. Co-auteur de la motion la Droite forte, Geoffroy Didier en appelle à tous les "amis de la démocratie".
Publicité