Vidéos Argent/Bourse
Le compte de pénibilité ne cesse de faire parler de lui. Lundi prochain, le Sénat examinera le projet de loi El Khomri avec la ferme intention de simplifier les règles liées à ce dispositif. Le Medef, quant à lui, va réclamer un moratoire sur l'application de nouveaux critères, qui doivent entrer en vigueur le 1er juillet. Cette mobilisation a-t-elle réellement lieu d'être ? Le Medef aura-t-il une chance d'être entendu ? - Avec: Frédéric Sanchez, président du Medef International, président du directoire du groupe Fives. - 12h l'heure H, du lundi 13 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos à la une
François Asselin, président de la CGPME, et Olivier Faure, porte-parole du Parti socialiste, député et auteur du rapport "Les relations entre l'État et les sociétés concessionnaires d'autoroutes", étaient les invités de BFM Story. 2014 est la 7ème année de l'augmentation du chômage. La France a enregistré 8 100 de demandeurs d'emploi de plus en décembre. La hausse totale atteint 189 100 en 2014, soit 15 000 nouveaux chômeurs de plus qu'en 2013. L'Hexagone flirte désormais avec la barre des 3,5 millions de chômeurs et la hausse devrait se poursuivre cette année. Alors faut-il remettre en cause le code du travail ? Le patronat a revendiqué de longue date sa simplification. Car la législation en matière de travail constituerait un obstacle à la compétitivité et à la création d'emplois, donc, un frein à l'embauche. Rappelons que le code du travail a doublé de volume en l'espace de 25 ans.
Publicité