Vidéos Alaune
Les députés ont débuté ce lundi la nouvelle lecture en commission du projet de loi du ministre de l'Economie Emmanuel Macron, en rétablissant leur version sur la libéralisation du transport en autocar longue distance. Les quatre compagnies de bus qui se partagent le marché français ont un appétit débordant. Et pour cause, le ministère de l'Economie prévoit dès l'an prochain près de 5 millions d'usagers contre 110.000 aujourd'hui. Les entreprises soignent leurs offres pour être prêtes dès cet été. Au total, ce sont 10 à 20.000 emplois qui pourraient être créés.
Publicité